Esprit Campagne, un peu à l'ouest

mardi 24 mai 2016

Taboulé libanais

Un bouquet de persil qui n'attendait que ça, un plat ensoleillé comme un pied de nez à la pluie et au mauvais temps, et voici un taboulé libanais interprété à ma façon avec ce que j'avais sous la main.

taboule-a

les ingrédients:

- des herbe fraîches: persil, menthe, ciboulette

- un oignon rouge

- une tomate coeur de boeuf

- du boulghour dans la recette originale, que j'ai remplacé par du quinoa cuit

- un jus de citron

- sel, poivre

- raisins secs

- 3 à 4 CS d'huile d'olive

 

 

préparation:

- faire tremper le boulghour dans de l'eau pendant une heure, puis égoutter et ajouter le jus de citron

- émincer finement les herbes, les arroser avec l'huile d'olive et bien mélanger.

- couper en petits dés tomate et oignon

- Mélanger tous les ingrédients, saler, poivrer et réserver au froid quelques heures avant de servir

 

 

taboule-b

Posté par Emma_MA à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


lundi 23 mai 2016

 

Les week-ends de pluie ont cela de bien qu'ils permettent d'avancer sur les travaux. La cuisine avait besoin d'un petit coup de peps, et pour cela, j'ai choisi d'y ajouter une touche de noir. Oui, je sais, cela peut effrayer et penser qu'on perd en luminosité, mais ce n'est pas le cas, il faut juste choisir le bon mur, celui-ci est face à une fenêtre au sud, et une fenêtre est sur le côté, à l'ouest. On aime, on n'aime pas, mais ça ne laisse personne indifférent.

 

cuisine-e

cuisine-c

cuisine-d

cuisine-a

cuisine-b

Pour les luminaires, j'ai enfin trouvé des ampoules vintage à filaments, sur ce site: Monde-Ampoule.

Les prix sont raisonnables et la livraison rapide.

 

 

 

 

Posté par Emma_MA à 09:28 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

dimanche 8 mai 2016

Lazy sunday

 

~ Dimanche paresseux ~

 

Fenêtre grande ouverte sur le jardin ensoleillé, flâner, paresser, savourer, apprécier et prendre le temps.

 

 

13164293_10209372887220041_1813128557559978928_n

 

Bon dimanche à vous!

 

 

Posté par Emma_MA à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

 

Partis chiner un peu plus au sud, j'en ai ramené quelques trésors, ces objets du quotidien, de peu de valeur hormis celle que je leur accorde, mais qui m'apportent de la joie chaque fois que je les regarde ou que je m'en sers...

 

panier

panier-a

un panier à huîtres qui fait bon ménage avec le vieux chanvre

 

 

bobine

une bobine géante de ficelle que je reconvertirai bien en ... je cherche!

 

lampe

un lot de bobine de ficelle (encore!) de cuisine, qui habillent désormais un pied de lampe...

 

 

Posté par Emma_MA à 10:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 27 avril 2016

Paisible

Se réveiller, un 27 avril, et ouvrir ses volets sur un jardin tout blanc, c'est un peu déprimant. Le retour du beau temps se fait attendre, alors cet aprés-midi, pas question d'affronter un petit vent du nord frisquet, le soleil, on le prend derrière les vitres. Pas un bruit dans la maison, juste le passage des heures douces, et je regarde dormir les chiens auprés de moi, rien de plus apaisant, et j'espère l'arrivée du véritable printemps...

chiens

chiens-a

chiens-b

Posté par Emma_MA à 16:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]


dimanche 17 avril 2016

Les livres, Tony Parsons, Camille Laurens et Olivier Adam

512vFkuHZ8L

 

 

Annoncé comme le meilleur thriller anglais de l'année, c'est effectivement un bon polar mais le meilleur je ne sais pas. Le livre s'ouvre sur une scène très violente, une jeune fille qui cherche à échapper à plusieurs jeunes hommes, en vain. Puis des années plus tard, le meurtre atroce d'un banquier, puis d'un autre homme, SDF, dans les mêmes conditions font penser à la police qu'ils sont en présence d'un serial killer. L'inspecteur Wolfe, papa d'une petite fille, va être chargé de l'enquête qui va le mener de l'univers des collèges privés anglais à la Chambre des Lords. C'est un bon roman policier, certes, mais j'ai regretté que la psychologie du personnage principal prenne le pas sur l'histoire policière. La fin est somme toute assez prévisible malgré les différentes pistes que l'auteur veut nous faire prendre.

 

 

 

41mvPeOjw7L

Dans ce roman, Camille Laurens part du postulat qu'il existe pour les femmes une frontière, entre 49 et 50 ans, au-delà de laquelle elles deviennent invisibles, et au yeux de la société doivent renoncer à leur féminité, au désir de plaire, au désir tout court. Autant un homme qui, à la cinquantaine refait sa vie avec une femme plus jeune, a un enfant, on trouve ça plutôt bien et signe de virilité, de dynamisme et de vigueur, autant pour une femme, la cinquantaine est signe de renoncement à la volonté de séduire, elle devient transparente pour la société, pour les hommes.

Claire, 48 ans, universitaire reconnue, divorcée, doute de la fidélité de son amant. Pour en avoir le coeur net, elle crée un faux profil FB pour le surveiller en douce. Finalement, parmi les amis de son amant, elle va être attiré par Chris, un photographe, genre artiste maudit. Pour lui plaire, elle sait qu'une blonde de 48 ans, c'est pas vendeur. Pour ce faire, elle va donc se créer un faux profil, Claire, 24 ans, jolie brune. Son plan fonctionne à merveille, mais elle se retrouve prise au piège lorsqu'il est temps de passer à la vraie rencontre.

Jusque là tout va bien, l'histoire est plutôt sympa. Mais j'ai plus de réticences sur la forme qu'a choisi Camille Laurens pour son roman. Au gré des chapitres, on devine un dialogue entre Claire et son psychiatre, on devine qu'elle a été internée, plusieurs versions de la même histoire, dont on ne sait pas trop par qui elles sont écrites ni qu'elle est la bonne. Bref, on est perdu dans un style labyrinthique, c'est un peu dommage. 

 

 

5148nGQieUL

 

Un nouveau roman d'Olivier Adam, c'est à chaque fois, un véritable moment de bonheur, c'est l'un de mes écrivains français préféré.

Celui-ci ne déroge pas à la règle, je l'ai lu d'une traite. Antoine, qui a rompu tous liens avec sa famille, apprend un jour la mort d'un homme politique, ce même homme qui avait été au coeur d'un scandale, mi corruption-mi affaire de moeurs, ce même homme qui avait été l'amant de sa mère dont elle était l'adjoint au maire. Une mère parfaite, parfaite épouse, parfaite mère d'élève, parfaite paroissienne. Mais ça c'est la partie jour. La partie ombre, c'est une femme avide de pouvoir, de jouissance, de sévices sexuels. Drôle de famille, où le père refuse de voir, de savoir, soutient jusqu'au bout son épouse, même si pour cela, il faut détruire psychologiquement ses deux garçons. Le scandale éclate, les humiliations au collège et au lycée, les tags sur la maison, les journalistes, et surtout l'impunité que donne souvent le pouvoir, les relations au sein d'un milieu politique.

On retrouve dans ce roman, un peu de cette haine d'un milieu familial étriqué, qu'il y avait déjà dans son précédent livre Les lisières, que je préfère d'ailleurs, on y retrouve aussi les combats d'Olivier Adam pour les oubliés de la société, les moins intégrés, ceux dont on peut facilement abuser quand on possède le pouvoir de l'argent, le pouvoir tout court. C'est aussi une analyse assez acérée des relations mère-fils.

bref, j'ai aimé, même si je trouve que dans ce nouveau roman, Olivier Adam explore de nouveau des terrains connus: la solitude, les difficultés familiales, les inégalités sociales, les paysages bretons, la banlieue.

Posté par Emma_MA à 09:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 7 avril 2016

Mood indigo

 

Des ans, réparer l'outrage....

 

plaid-b

plaid-d

Je ne me lasse pas de mes expériences indigotesque, cette fois-ci, c'est un plaid ancien qui est passé ans la cuve!

Posté par Emma_MA à 11:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

mardi 5 avril 2016

Le livre du thé

index1

Un petit bijou ce livre! Ce n'est pas un guide pour amateurs de thé (moi-même je suis plus adepte du café que du thé mais je raffole des rituels autour du thé) mais plutôt une réflexion philosophique sur l'importance de la cérémonie du thé dans la pensée asiatique. Plus que la dégustation d'une boisson, il s'agit vraiment de considérer le thé comme un art de vivre, un art de penser, un art d'être en harmonie avec soi-même et avec les autres.

Il est question dans ce livre, écrit au début du XX°, de respect, de pureté, de sérénité, de recherche toujours plus poussée du beau et de l'esthétique que l'on peut et doit apporter à la moindre petite chose du quotidien. A sa lecture, on est surprise par une évocation sonore, on entend les notes d'un carillon suspendu, le léger bruit d'une fontaine, le glissement d'un petit balai de paille sur les dalles du jardin minuscule qui précède l'entrée dans la chambre du thé.

C'est un voyage pédagogique et philosophique, mais à la lecture aisée, entre taoisme, hindouisme et bouddhsme, on voyage entre Chine ancenne, Japon et Inde.


La voie du thé, c'est l'essence même du zen, celui qui nous apprend que la grandeur et l'harmonie résident dans les plus menus faits de la vie.

J'aime vraiment beaucoup!

Posté par Emma_MA à 09:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 21 mars 2016

Il y a plus d'un an, j'ai eu envie de m'initier au yoga, seule chez moi, il n'y avait pas de cours près de chez moi, j'ai donc commencé devant mon ordinateur, grâce à des vidéos en ligne. Et puis, ce fut comme un tourbillon, devant les bienfaits que m'a apporté cette pratique, physiques et psychiques, j'ai voulu élargir mon horizon, j'ai découvert la méditation, puis petit à petit, j'ai eu envie de suivre un nouveau chemin, vers une vie smplifiée, et surtout et avant tout vers une meilleure connaissance de moi. J'étais arrivée au bout de ce que je pouvais apprendre seule, donc depuis quelques mois, je prends des cours de yoga dans un centre, et là, je découvre la véritable essence du yoga, des différentes sortes de yoga et de la méditation dirigée ou pas. Bref, j'ai envie de partager cette expérience avec vous, mais pas sur ce blog, il y a déja beaucoup de rubriques et j'ai eu peur d'aboutir à un total foutraque en en rajoutant une, aussi, j'ai crée un nouveau blog sur lequel vous pouvez me rejoindre si mon parcours résonne en vous, si vous le partagez ou avez envie de vous intéresser au yoga:

LA VOIE DU YOGA, ICI ET MAINTENANT

 

d690d82701ce99d87023a510b6766425

 

Posté par Emma_MA à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 16 mars 2016

Blue mood

Je ne m'en lasse pas, c'est une telle surprise à chaque fois, étonnante et agréable, de regarder l'oxydation à l'air se faire, le vert anis passer au bleu clair ou foncé selon les bains...

 

1898042_10208879804733287_8819224582032542681_n

 

Dentelles teintes à l'indigo en cours de démêlage (sans douleur!)

 

 

Posté par Emma_MA à 14:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]