Esprit Campagne, un peu à l'ouest

samedi 31 janvier 2015

70's revival!

 

C'était un temps que les moins de 20 ans ....

 

Vous vous souvenez?

 

Février 2015

Les Pez, les Drôle de Dames, Kiki le kiki de tous les kikis, la jupe culotte en velours, le parapluie cloche, le walkman, le porte-monnaie à perles, les roudoudous...

 

 

Février 20151

Les chewing-gums Chiklets, les cages à poule la tête en bas, les cabines téléphoniques à la Poste, les Nuts et les Raider, la besace US, le clac clac, les cahiers Sarah Kay...

 

 

Février 20152

Flipper le dauphin, les bidules qu'on faisait bouger en appuyant dessous, les flashs qui nous piquaient les yeux, le thermomètre qu'on collait sur le radiateur pour le faire monter et s'assurer une journée au lit, le Spirograph, le Tarzan du mardi soir, c'est permis, les trois chaines de télé, le bonnet de piscine qui nous arrachait les cheveux.

 

Vous pouvez continuer la liste!

 

 

 

Posté par Emma_MA à 20:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


vendredi 30 janvier 2015

 

Nouvellement arrivées à la maison, ces chaises satisfont tout à fait mon envie de toujours plus de blanc...

chaises-d

 

moelleux-b

Le vendredi, c'est pâtisserie!

Moelleux au citron

- 4 oeufs

-40g de Maïzena

-80g de farine

-1 sachet de levure

-130g de sucre glace

-1 citron

-80g de beurre fondu

 

*Séparez les blancs des jaunes d'oeufs

*Battez les jaunes avec le sucre, puis ajoutez le beurre, les farines + levure, puis le jus du citron

*Battez les blancs d'oeufs

* Ajoutez les à la préparation

*Faire cuire 25 mn à 18° dans un moule beurré.

(Choisir plutôt un moule rond qu'un moule à cake comme moi, le gâteau s'affaissera moins à la découpe!)

 

C'est un gâteau moelleux et peu sucré, parfait pour accompagner une compote ou une salade de fruits.

 

 

Posté par Emma_MA à 15:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

dimanche 25 janvier 2015

Let's go to Brighton!

9c0898a7b680b6a8a3afb345d0435e43

 

1ecf89d1b941f8d8ae914ad39c335e91_002

 

 

3a42c1ae33b28bfb05a8e912a8dcf085_002

171fc13c1911fa9835a811df59617c14

e5113858a06939d5aa96f45c31ef3d8d

88edfaf02d39bed76e604a2b4454b5a2

brighton_museum_art_gallery_free_picture

brighton_pavilion_free_picture_01

brighton_pier_free_picture_01

brighton_the_lanes_free_picture_03

4b8e947e4d6f0b0410b3e2b77875d2d0

29ccc526923c974c3942954e83977d6a

73af6ab03f2f39202105f54ce281a273

77a0f443d9fc6b6a01aa95fd7577cf20

bright-c

bright-b

bright-d

(certaines photos sont issues de mon album Pinterest)

 

 

 

Posté par Emma_MA à 12:16 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 24 janvier 2015

Mes lectures en 2015 # 5

 

cvt_Les-saisons-de-louveplaine_6025Nour, une toute jeune femme algérienne trés inquiète de ne plus avoir de nouvelles de son mari, parti en France pour tenter de réussir mieux qu'en Algérie, va à son tour se rendre dans le 93 pour essayer de le rejoindre, lui et la vie meilleure qu'il ne cessait de lui promettre au téléphone.

Arrivée en France, dans une banlieue difficile, elle va tomber de haut, loin de trouver l'appartement douillet promis, où ils pourraient tous vivre, elle, lui et leur petite fille, elle tombera sur un appartement en HLM, vide dans une cité que les pouvoirs publics aimeraient bien rénover et où les tours en attende de destruction abritent dealers et paris de chiens de combat. Son mari a disparu, mais elle s'aperçoit peu à peu qu'il n'est plus l'homme qu'il lui avait paru être lors de son mariage, mais là, en France, il s'est reconverti en caïd de banlieue avec un large catalogue de trafic en tous genre, des medicaments, à la drogue et aux combats de chien.

Trés loin de son Algérie natale, totalement isolée, pour survivre elle va devoir reprendre un peu le trafic de son mari, et elle fera la connaissance d'une voisine, et d'un acolyte, complice, ami, amant, on ne sait pas trop au fond de son mari. Ensemble, il se lanceront à la recherche d'Hassan, mais sans jamais le trouver, celui-ci semble s'évanouir à chaque fois qu'elle pense enfin être sur sa trace.

Ce roman restera un mystère pour moi. J'en ai aimé l'histoire, le style (bien qu'un peu alambiqué, je trouve, il faut souvent s'y reprendre à deux fois pour décrypter ce que l'auter veut dire) , les personnages . Forcément, ce livre a une résonnance particulière, aprés les évènements de Charlie Hebdo, on y voir des mères seules dépassées par des ados aux rêves trop grands et surtout impliqués dans toutes sortes de trafics, tout ce qui peut servir à gagner de l'argent, des ados parfois trés violents aussi prêts à faire s'égorger entre eux des chiens  pour une simili gloire dans la cité ou pour s'offrir le dernier survêt Tacchini.

Et puis, j'ai décroché vers les deux tiers de ma lecture. Impossible de poursuivre, j'avais l'impression que l'histoire ne menait à rien et que l'auteur elle-même se demande comment se dépêtrer du machin pour terminer son livre, c'était long, lent, poussif, on se perd complètement et je n'ai pas fini le livre. Si vous, vous l'avez lu et êtes allés jusqu'au bout, je veux bien connaître la fin!

Posté par Emma_MA à 12:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 23 janvier 2015

Le vendredi c'est pâtisserie! Le brownie aux noix

 

Le brownie aux noix est sans aucun doute mon gâteau au chocolat préféré. Ce gâteau n'a que des avantages, simple à faire, avec des ingredients qu'on a toujours dans le placard (même en cas de disette ou la veille des courses), et encore meilleur le lendemain, ce qui est bien pratique, on n'est pas obligé de le finir :-)

 

brownies

brownies-b

 

Brownies aux noix

-225g de chocolat à pâtisserie (une plaque)

-100g de farine

-150g de sucre (peut être légèrement diminué)

-4 oeufs battus

-150g de beurre pommade

-1 sachet de noix concassées (et/ou amandes, pépites de chocolat etc...)

 

*Préchauffer le four à 180°

*Faire fondre le chocolat au bain-marie

*Battre ensemble le beurre et le sucre, puis ajouter les oeufs.

*Ajouter le chocolat fondu, puis la farine puis les noix.

*Verser dans un moule rectangulaire et cuire 25 mn.

*Démouler chaud, et découper en carrés.

 

 

 Comme souvent mes recettes américaines, celle-ci est extraite de ce livre que j'aime beaucoup:

 

yes-we-cook

 

Posté par Emma_MA à 12:54 - - Commentaires [11] - Permalien [#]



jeudi 22 janvier 2015

Mes lectures en 2015 # 4

 

51fNvMjGpIL Voici un trés joli roman autour de la féminité, de la vie des femmes. Autour d'une esthéticienne dont on rêverait qu'elle soit la nôtre, qui soigne les âmes tout autant que les corps, on retrouve quatre génération de femmes d'une même famille, toutes touchées chacune à leur manière par le suicide d'une d'entre elles.

Pas de dialogues dans ce livre, mais une succession de récits pour chaque personnage, un peu comme les fiches que tient Alice, l'esthéticienne sur chacune de ses clientes pour noter quelques bribes de leur vie. L'amour, la maternité heureuse ou pas, les maris infidèles, la vieillesse, la lutte perdue d'avance contre les années, les blessures du corps.

Si vous aimez les romans de famille, les romans trés féminins (mais les hommes devraient le lire, cela pourrait les éclairer certainement), vous aimerez celui-ci, c'est certain!

 

Posté par Emma_MA à 08:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 21 janvier 2015

S'obstiner...

 

Longtemps cherché (en refusant d'y laisser un bras voire deux), enfin trouvé, ce miroir soleil en rotin...

 

miroir-b

miroir-c

 

- Il trouvera bientôt sa place définitive sur le manteau de la cheminée -

 

 

tamis-a

 

che-a

 

chem-b

 

La décoration de ma maison évolue peu à peu vers un style nordique, des intérieurs plus dépouillés mais néammoins réchauffés avec du bois brut, des coussins, des plaids et tout ce qui fait la vie plus douce. Le petit cheval de Dala m'a été offert par une personne chère à mon coeur qui a su faite ainsi la synthèse de mes goûts pour le blanc, les chevaux et les pays du nord.

 

 

yoda-d

( là, approchez-vous, vous l'entendez ronfler? Je peux m'agiter tout autour, lui, il coince la bulle allègrement!)

 

 

Posté par Emma_MA à 11:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

lundi 19 janvier 2015

Mes lectures en 2015 #3

41pqsipYICLComme tout le monde j'ai bien sûr entendu tout et son contraire sur ce livre, provocation, incitation à la haine etc... C'est évident qu'il est paru au plus mauvais moment, mais trés franchement, aprés sa lecture, je cherche toujours ce qui a pu lui valoir un tel déchaînement médiatique.

Plus qu'un provocateur, Michel Houellebecq a un don pour révéler les travers de notre société et tout ce qui va mal. Dans ce roman, il s'agit bien d'une fable, il imagine notre pays dans une dizaine d'année, juste au lendemain de l'élection présidentielle remportée par la Fraternité Musulmane associée au PS, contre le FN et Marine le Pen, la société française en pleine décadence a perdu tous ses repères, toutes ses valeurs. Un gouvernement mené par François Bayrou (choisi parce que selon Houellebecq c'est le moins compétent... ce qui donne une idée de l'opinion  de Houellebecq sur la classe politique en général), et finalement une Fraternité Musulmane trés modérée au regard de ce qu'on vit en ce moment, dont la première action sera de renvoyer les femmes à la maison.

Dans ce roman, nous suivons le personnage principal, chercheur et universitaire éminent, auteur de nombreux ouvrages sur Huysmann.

Toujours les mêmes démons habituels présents chez Houellebecq, le personnage plutôt solitaire, ne parvient pas à nouer de relations amoureuses autres que sexuelles, fume et boit plus que de raison, et il assiste en observateur à la montée du parti musulman. Je n'ai pas trouvé, dans ce livre ce dont on accuse Houellebecq, ni provocation, ni racisme. J'ai trouvé finalement qu'il s'agissait plutôt d'une critique assez virulente du milieu des intellectuels universitaires qui, aprés la prise de pouvoir, n'hésitent pas à se convertir à l'Islam et d'en adopter les théses économiques ou sociales afin de continuer à bénéficier des trés nombreux avantages que leur offre la Fraternité Musulmane. Le personnage lui-même finira par se convertir plus par fatalisme et lassitude, à quoi bon lutter alors qu'on lui offre une vie confortable et un poste bien rémunéré, que par conviction personnelle.

Bon, c'est sûr que si vous n'aimez pas Houellebecq, il y a de fortes chances que vous n'aimiez pas ce livre, mais si vous voulez essayer, je trouve que ce livre est assez intéressant et novateur dans son écriture, avec un entremêlage avec notre actualité quotidienne, on y retrouve journalistes connus et politiques du moment. Un peu provocateur peut-être, avec toujours une pointe d'humour ou de cynisme envers les travers de notre société et des intellectuels, mais l'auteur fait montre de beaucoup d'érudition, on y apprend notamment pas mal de choses sur Huysmans et sur le symbolisme à la fin du dix-neuvième siècle.

Bref, beaucoup de bruit pour rien, à mon avis, ce livre ne mérite pas un déchaînement de passion, il est loin d'être subversif, et j'ai bien aimé.

 

 

 

Posté par Emma_MA à 08:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 12 janvier 2015

Mes lectures en 2015 # 1 et 2

 N°1-

CVT_La-maison-dhotes_9179Ce roman de Debbie Macomber aura été ma première lecture de 2015, lecture bien agréable du reste. Ce roman fait partie des livres que je qualifie de bénéfiques: léger et agréable à lire, léger sans aucune note péjorative, je veux dire par là qu'il fait appel à des sentiments simples, l'amitié, l'amour, l'espoir, l'optimisme. 

Il s'agit du premier tome d'une série qui en comporte 6. A la suite du décès tragique de son mari, militaire mort dans un accident d'hélicoptère, Jo-Mary décide d'acheter une maison d'hôtes dans un petit village côtier des USA. On va la suivre dans la découverte de sa nouvelle activité, et partager avec elle un moment dans la vie de ses clients, qui viennent tous rechercher, chacuns à leur manière, un peu de leur passé dans ce joli village. Les personnages sont attachants, et on envie d'aller plus loin en leur compagnie.

La lecture de ce roman est réconfortante, comme un chocolat chaud par un aprés-midi glacial d'hiver, on ne boude surtout pas notre plaisir, ce livre fleure bon la cire, les cookies juste sortis du four.  A lire!

 

 

 

 

N°2-

cvt_Snobs_1862Julian Fellowes est le créateur de la série Downton Abbey, en le lisant, je me suis demandée si je retrouverais dans ce roman tout ce qui me plaît tant dans la série télévisée, je n'ai pas été déçue, c'est aussi bien et j'ai eu même le sentiment que ce roman a servi de brouillon à la série, on y reconnait quelques personnages, notamment la marquise, qui se rapproche beaucoup du personnage de la comtesse douairière (ma préférée dans la famille!)

Dans ce roman, l'auteur nous invite à une étude presque entomologique des moeurs de la haute aristocratie anglaise, et du petit monde qui gravite autour, petits bourgeois ou nouveaux riches, qui n'ont aucun espoir d'en faire partie malgré tous leurs efforts, à moins qu'il faille conserver un chateau familial et financer les travaux, dans ce cas grâce au mariage on assurera la pérénnité du patrimoine.

Ce livre est à deux voix, celle d'un jeune homme plutôt de bonne famille, appartenance qui fait qu'on lui pardonne d'etre dans le monde du spectacle, et celle d'Edith, jeune femme issue d'une famille plutôt simple mais dont la mère nourrit de grandes ambitions à son égard.

En ouvrant ce roman, je ne savais pas du tout à quelle époque il se situait, j'ai été surprise de voir qu'il s'agissait des années 90, mais il aurait pu aussi se dérouler au début du siècle, tant les mentalités, le respect des convenances, la notion extrèmement forte de classe sociale prédominent toujours dans l'aristocratie.

Edith va faire son maximum pour se faire épouser par un comte, rejeton d'une famille trés ancienne, pas trés futé certes mais un homme droit et honnête. La mère de celui-ci à qui le respect des convenances tient lieu de colonne vertébrale, n'est pas fan de sa belle-fille, c'est peu de le dire.Les bonnes oeuvres, les thés, les visites aux hopitaux, le plaisir d'être appelée Mylady, la vie d'une lady anglaise à la campagne, ça va l'amuser un temps puis rapidement la lasser, jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse d'un acteur de série télé et quitte son mari...

C'est un roman que j'ai beaucoup apprécié, trés anglais, à la fois acide et sucré. On observe le parcours d'Edith, plus calculatrice que nature, et à laquelle on n'arrive pas vraiment à s'attacher, ni d'ailleurs à la plaindre.

A  lire!

 

 

 

Posté par Emma_MA à 14:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 7 janvier 2015

10393677_10205656084782303_7112666518188752745_n

Posté par Emma_MA à 17:31 - Commentaires [16] - Permalien [#]



Fin »