lundi 15 juin 2009

On poursuit la balade....

Nous avons découvert ce petit village ariègeois, St Lizier, que je ne connaissais pas du tout... C'est l'un des plus beaux villages de France, avec une église et un cloître qui comporte beaucoup de ressemblance avec l'Eglise de la Daurade à Toulouse. Perchée sur un belvédère, c'est une trés jolie petite cité, trés vivante, avec beaucoup de maisons restaurées.
Juste une vie de notre fenêtre, le matin au réveil:

vacances_003

J'ai bien apprécié la salle de bain de la chambre d'hôte, partie intégrante de la chambre:

vacances_001

Et là aussi, nous avons été superbement accueillis par les propriétaires de la chambre d'hôte, la Villa Belisama, une jolie maison à colombage du 12 et 17 ° siècle, qui nous ont fait partager leur amour pour cette région.

Posté par Emma_MA à 12:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Nouvel arrivant...

Ce rosier Véronèse, ce n'est pas la meilleure époque pour le planter mais je n'ai pas résister...

DSCF5351

DSCF5352

DSCF5353

Posté par Emma_MA à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 juin 2009

Aujourd'hui....

Ce soir, mes loulous viennent passer une semaine avant les premières épreuves du Bac mercredi... il paraît qu'on révise mieux à la campagne, loin des tentations urbaines.
Il y a 10 mois, en les accompagnant à la gare d'Alençon pour leur premier retour à Tours, je me demandais comment j'allais supporter ces trajets hebdomadaires, dimanche soir aprés dimanche soir, et le retour vers la maison seule. Sans parler de la semaine, où je me sentais tellement inutile et inquiète à l'idée que mes petits, l'âge n'y fait rien, n'arrivent pas à se débrouiller sans moi. Il nous a fallu adopter un autre mode de fonctionnement, l'assurance d'être disponible pour eux à toutes heures du jour et de la nuit en cas de besoin, les projets qu'on fait pour le week-end à passer ensemble et même les conférences à 3 au téléphone avec haut-parleur avec leur père, histoire que nous ayons tous les deux le même discours et qu'ils sachent que quoi qu'il arrive nous sommes là pour eux ou pour redresser la barre s'il y a besoin. Et aujourd'hui, presque avec étonnement, je me rends compte qu'une année scolaire s'est écoulée, cahin caha, et que je suis arrivée à tenir. Certes, les dimanches sont toujours un peu particuliers, on pense plus ou moins au retour, mais il n'y a plus de larmes et le trajet du vendredi soir est un pur régal, on en profite pour se raconter notre semaine, se confier les choses les plus intimes, la voiture est comme une bulle et favorise les confidences... Je crois que j'ai les enfants les plus formidables du monde, je sais, je sais, je l'ai déjà dit :-)

Posté par Emma_MA à 09:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Troisième étape

De Carcassonne, nous avons pris la direction de la mer, par le chemin des écoliers et les Corbières. Nous nous sommes arrêtés dans un petit village superbe, mais honte à moi, impossible de m'en rappeller le nom!

DSCF5177

DSCF5178

DSCF5182

DSCF5187

DSCF5188

porte

Nous avons passé la nuit à Quillan, dans une maison d'hôtes qui nous a un peu laissé perplexe, Casalys. J'avoue que nous avons été un peu déroutés par l'atmosphère assez particulière qui s'en dégageait, pas vraiment chaleureuse et accueillante. C'est une sensation assez étonnante, la maison est pourtant à voir avec un aménagement intérieur qui rappelle les anciennes villas italiennes ou marocaines. Peut-être est ce le fait que les propriétaires étaient absents, et qu'un ami les remplaçait. Celui-ci était absolument adorable et charmant, d'ailleurs. Mais cette étape nous a laissé une mauvaise impression, trés difficile à définir, même la petite ville de Quillan en elle-même est triste et sans charme...

Posté par Emma_MA à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 11 juin 2009

Le Montespan, de Jean Teulé

lmontespan Louis Henri de Montespan est sans doute l'un des cocus les plus célèbres de l'histoire de France. Loin de se réjouir, comme beaucoup d'autres nobles de l'époque, plutôt fiers, eux, de voir Louis XIV jeter son dévolu sur leur épouse et en obtenir charges et prébendes en échange du "prêt" , lui décide d'emmerder ( désolée mais c'est vraiment ça :-) ) le souverain en refusant de se soumettre et en cherchant par tous les moyens à récupérer sa femme dont il est passionnément amoureux, et ce jusqu'à la mort de celle-ci. Il va jusqu'à orner son carrosse d'une magnifique ramure de cerf, histoire de bien signifier son cocufiage
Ce livre plaira autant aux amateurs de romans historiques, je l'ai trouvé trés documenté et interessant à ce niveau, et à ceux à la recherche d'histoire romanesque complètement rocambolesque. On se prend vraiment d'amitié pour le personnage, une sorte de Don Quichotte qui ne veut pas renoncer à son amour. Ce livre est  trés drôle par moment, c'est un vrai régal. A lire !

Posté par Emma_MA à 06:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Un dimanche au jardin, Rochefort sur Mer

En visite chez belle-maman, à Rochefort, j'en ai profité pour faire un tour à la Corderie Royale, où se tenait dans les jardins cette jolie manisfestation.

vacances_013

vacances_014

vacances_015

J'aurais ramené des tas de choses, mais  la voiture était pleine à craquer de nos trouvailles de vacances, et nos poches vides :-). J'ai juste acheté ce pelargonium Apple Blossom, dont la couleur peu commune me plait beaucoup:

geranium


Posté par Emma_MA à 06:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 10 juin 2009

Justes écloses...

Que d'eau, que d'eau ... ici en Normandie. Malgré tout, les fleurs de mes rosiers éclosent l'une aprés l'autre, j'adore en découvrir de nouvelles chaque matin.

Un rosier anglais, Geoff Hamilton

DSCF5311

DSCF5312

Un rosier Iceberg, qui me semble trés sensible aux maladies, j'ai déjà dû le traiter contre l'oïdium et contre les pucerons, ce qui explique le feuillage un peu noirci, mais il fleurit avec vigueur.

DSCF5313

iceberg1

Et une jardinière d'impatiens:

impatiens


Posté par Emma_MA à 10:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Impardonnables, de Philippe Djian

impardonnable_djianEn refermant ce livre, j'ai eu comme l'impression d'un rendez-vous manqué avec son auteur. J'ai  pourtant beaucoup aimé Philippe Djian, enfin le Philippe Djian d'avant Doggy Bag c'est à dire quand il était l'un des meilleurs auteurs français et pas un auteur de scénario de séries pseudo américaines. Rien ne m'a touché dans ce livre, à part sans doute lorsque l'auteur nous fait part, à travers son personnage, des difficultés à écrire que peut ressentir un auteur. L'histoire est un enchevêtrement d' personnages tous plus déglingués les uns que les autres. Tout tourne autour de cette interrogation, peut-on tout pardonner? Dans ce roman, la réponse est non, mais pas vraiment de façon claire, je trouve, le personnage principal oscillant sans cesse entre culpabilité et volonté d'oublier en tentant de refaire sa vie, mais sans succés. Le narrateur n'arrive pas à surmonter la mort tragique, sous ses yeux, de sa première femme et d'une de ses filles. Son autre fille, actrice un peu droguée et trés paumée; va disparaître puis réapparaître sans qu'on comprenne vraiment comment. Elle est terriblement en colère contre son père qui a trompé sa mère, juste avant le décés de celle-ci. Se mêlent à ça une brochette de personnages tous entre déprime, comportement suicidaire et maladies graves...L'écriture est elliptique, on a vraiment de la difficulté à suivre, l'auteur oscille en permanence entre passé et présent. Je me suis forcée à le finir, en pensant quand même qu'il ne peut pas y avoir que du mauvais dans un roman de Philippe Djian, mais rien n'a rattrapé ma mauvaise impression...

Posté par Emma_MA à 07:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Deuxième étape...

En quittant la Correze, nous avons pris la direction de Toulouse puis de l'Aude. En chemin, nous nous sommes arrêtés à Fanjeaux...

DSCF5170

DSCF5171

DSCF5172

DSCF5173

Carcassonne est l'arrêt obligatoire entre Toulouse et la mer, surtout en cette saison, sans trop de touristes et la foule habituelle. NOus avons passé la nuit à la Maison Coste, l'une des plus belles maisons d'hôtes que je connaisse. Un accueil trés dynamique, une décoration  contemporaine étonnante et avec beaucoup de personnalité, dans une belle demeure ancienne. Emmanuel et Michel nous accueille avec beaucoup de chaleur et de dynamisme.

entreemaisoncoste

chambrecarcassonne

chambre2

Nous avons visité Carcassonne en soirée. La cité, la nuit, magnifiquement éclairée est une vraie féerie, elle semble suspendue entre ciel et mer...pas de photos, j'avais oublié mon appareil.

Posté par Emma_MA à 06:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 9 juin 2009

Première étape ...

Première étape de notre périple dans le sud-ouest, j'ai voulu faire découvrir à S. les endroits où j'ai vécu, ou bien juste des lieux importants pour moi.
Nous nous sommes arrêtés passer une nuit dans cette maison d'hôtes, le Manoir de la Brunie, à St Basile de Meyssac, proche de Collonges la Rouge. C'est vrai que ce n'est pas un endroit facile à trouver mais vraiment, cela en vaut la peine de chercher un peu. L'accueil des propriétaires est d'une rare gentillesse, le manoir est restauré avec beaucoup de goût et on se sent vraiment accueilli chez des amis. J'ai aimé la déco des chambres (la chambre Pampille est superbe!), quant au petit déjeuner, il est absolument parfait. Nous sommes repartis avec un pot de confiture maison, gentiment offert par la propriétaire.

manoir3

DSCF5161

DSCF5162

Et comme nous n'étions pas loin de Pompadour, un détour à la Jumenterie du haras national s'imposait...DSCF5140

DSCF5138

DSCF5150

DSCF5154

Pour ces vacances, nous avons fait le choix de partir à l'aventure, avec juste en poche ce guide, Maison d' hôtes de charme en France, dans lequel nous avons choisi tous nos hébergements, pratiquement d'un jour sur l'autre pour la réservation. Je n'ai pas d' actions chez eux, hélas :-), mais je dois dire que nous n'avons jamais été déçus de notre choix, et que chaque description correspondait parfaitement aux maisons d'hôtes, je vous le recommande:

guide

Posté par Emma_MA à 12:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]