vendredi 18 juin 2010

La Dordogne et Bourdeilles

Vous me suivez toujours?! ;-) J'aime bien refaire mon périple avec vous!
Bon, mais il fallait quand même se décider à rentrer, alors, pour ce faire, on a quand même pris le chemin des écoliers et couper par la Dordogne.. Bergerac et Périgueux ne m'ont pas emballé, mais en revanche, nous avons découvert un petit bijou, Bourdeilles, l'une des plus belles forteresses du Périgord.

DSC02640

DSC02643

DSC02644

DSC02645

DSC02651

DSC02652

DSC02653

DSC02655

DSC02656

DSC02658

DSC02659

DSC02660

DSC02661

DSC02663

DSC02673

DSC02664

Là aussi, une rencontre trés sympa avec les propriétaires de la maison d'hôtes, nous avons les mêmes bonnes adresses en favori sur l'ordinateur :-). Une maison toute proche de l'église avec un panorama somptueux à la fenêtre...

BOURDEILLE


Demain, Brantôme, la Venise de Dordogne...

Posté par Emma_MA à 10:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Les gens du Balto, de Faïza Guène

lesgensdubaltoUne banlieue moche et perdue, Joigny-les-deux-bouts, où justement les familles ont bien du mal à joindre les deux bouts. Des personnages bien caractéristiques de la banlieue: le beauf au berger allemand, la minette qui regarde trop les clips sur MTV, un gosse handicapé, un patron de bistrot raciste qui louche sur une cliente alcoolique et décatie, des jeunes casquette à l'envers...
Le patron de bistrot le Balto va être assassiné, les principaux suspects qui tous aurait au moins une raison de s'en être pris à lui, sont entendus par la police...
Faïza Guène écrit comme on parle dans les banlieues, on aime ou on n'aime pas. Moi je n'aime pas trop, le livre m'a paru vraiment être un cliché des moments de vie d'une banlieue, on se croirait presque dans le journal de Pernaud sur la Une. Bien sûr, l'auteur aborde des thèmes difficiles, le chômage, notre façon de percevoir le handicap, l'intégration ou le peu d'avenir des jeunes.... mais tout ça, on connait déjà, ce n'est pas un regard neuf sur ces sujets.
Le bon côté des choses, c'est que le livre se lit trés vite, il n'a que 170 pages.
La JD a aimé, elle, elle en parle ICI



Posté par Emma_MA à 08:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Les poissons ne connaissent pas l'adultère, de Carl Aderhold

lespoissonsneconnaissentpasValérie, la quarantaine, une vie de couple banale et plutôt brinquebalante avec un mari assez lourdaud, une fille ado forcément ingrate comme on l'est à 14 ans, un boulot de caissière à la merci d'un petit chef et la sensation d'étouffer. Jusque là rien d'extraordinaire, mais pour son anniversaire ses amies lui ont offert un relooking, et Valérie va pour la première fois depuis longtemps se trouver belle dans son regard, et le regard des autres. Ce qui ne sera pas le cas de ses proches lorsqu'elle rentre chez elle. Un matin, sur une impulsion, elle monte dans un train Paris-Toulouse sans prévenir personne, et change même de prénom. Ce voyage lui ouvrira la route vers une nouvelle vie. Dans le train, son histoire s'enchevêtrera avec celles d'autres personnages, le contrôleur SNCF anarchiste, le VRP dragueur et balourd, le mendiant roumain, la vieille dame qui ne veut pas renoncer à l'amour et hésite entre deux hommes, et surtout deux couples d'amis. L'un des hommes, spécialiste des bestiaires médievaux va croiser son regard, et changer le cours de sa vie...
C'est un joli roman, il faut jouer le jeu et se laisser emporter par ce train Corail sans se poser trop de questions. Mais l'auteur a une vraie tendresse pour ce personnage de femme dans lequel on se retrouve un peu toutes, et j'ai notamment aimé sa façon d'écrire sur le corps de cette femme de 40 ans.
A découvrir!

Posté par Emma_MA à 08:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 17 juin 2010

Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?

Pendant que Mamzelle planche, je partage le stress et l'angoisse des autres mères dont les rejetons passent la sacro-sainte épreuve de philo ce matin. Je tourne, je vire, je n'arrive pas à faire quoi que ce soit, dans l'attente du coup de fil libérateur (ou pas ! :-) )... Tant d'années pour enfin, toucher, presque au but pour elle...

Les sujets de la série L:

  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?


( les sujets des autres séries sont ICI )


anaism


Et vous, vous vous en souvenez, de votre épreuve de philo? :-)

Edit:

Mamzelle a choisi le sujet que j'ai choisi en titre de ce billet, j'en étais presque sûre!

J'ai retrouvé le sujet sur lequel j'ai planché au bac B en 1986, je ne m'en souvenais plus, mais je sais que j'ai eu 17 en philo, et 3 en maths :-)

L'ignorance est-elle un obstacle à la liberté ?

Posté par Emma_MA à 10:38 - Commentaires [13] - Permalien [#]

vendredi 11 juin 2010

Bastide

Toujours sur les pas des pélerins en route pour St Jacques de Compostelle, nous avons découvert Auvillar, en Tarn et Garonne. L'un des plus beaux villages de France cette bastide qui surplomble la vallée de la Garonne est un incontournable pour les pélerins, construite autour de sa halle aux grains et de ses arcades. Nous avons savourer sans modération le plaisir qu'il peut y avoir à flâner dans des rues quasi-désertes, sans boutiques clinquantes. Et si le luxe, c'était de pouvoir s'offrir ceci plutôt que des destinations exotiques surpeuplées... Encore une fois, nous avons eu la sensation qu'ici, le temps n'a pas la même valeur...

DSC02546

DSC02548

DSC02549

DSC02551

DSC02552

DSC02553

DSC02554

DSC02556

DSC02557

DSC02558

DSC02563

DSC02561

DSC02567

DSC02573

DSC02577

Posté par Emma_MA à 09:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


mercredi 9 juin 2010

Livres

Tout d'abord le dernier Katherine Pancol, Les écureuils de Central Park s'ennuient le lundi.
Il n'y a pas qu'eux, je l'avoue, moi aussi je me suis ennuyée. C'est un bon roman, j'aime bien l'écriture de Katherine Pancol et son approche des petites choses du quotidien, mais trop lisse pour moi, trop optimiste (oui je sais, je suis une emmerderesse, jamais contente :-) ), bref je n'ai pas grand chose à en dire. Si vous avez aimé les précédents, vous aimerez celui-ci. Mais vous pouvez lire cependant ce dernier tome sans avoir lu les autres, il y a de nombreux rappels dans le livre, donc on s'y retrouve.


lesecureuilsdecentral

Voici le troisième roman de Camilla Lackberg, le Tailleur de pierre. Alors là, ce roman, tout autant que les précédents (oui, je sais, j'ai un vieux fond de masochisme, je les ai lu tous) est une véritable catastrophe pour le lecteur, c'est horriblement long, on se demande comment on va faire pour arriver à bout des 480 pages. J'ai trouvé ce livre mal écrit, la traduction est vraiment trés mauvaise peut-être est-ce cela?
Les personnages sont inconsistants, c'est un alignement de poncifs, et c'est trés laborieux à lire. L'histoire: une petite fille de 4 ans est retrouvée morte, il y a bien sûr plusieurs pistes possibles pour retrouver son assassin, le tout mêlé avec l'histoire personnelle du policier et de sa femme, la soeur de celle-ci qu'on se demande ce qu'elle vient faire dans l'histoire :-),  des retours  dans le passé... que c'est long, que c'est long ! Et pas bon pour autant, hélas.
L'éditeur Acte Sud veut sans doute profiter du succés de la série Millénium et surfer sur la vague en vogue :-) des écrivains nordiques  mais Camilla Lackberg n'est pas Stieg Larsson, hélas pour le lecteur...

Posté par Emma_MA à 10:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

Broder...

Aprés deux ans d'abstinence, j'ai repris mon aiguille. Retrouver la sensation que le temps s'interrompt lorsque l'on brode, et laisser vagabonder ses pensées, j'ai retrouvé tous les petits plaisirs de broder...

DSC02808

Modèle: Heritage de Lettres, AMAP
Lin blanc et cotons DMC




Posté par Emma_MA à 09:32 - Commentaires [11] - Permalien [#]

mardi 8 juin 2010

On poursuit notre route...

Le voyage n'est pas terminé, je vous réserve encore quelques belles étapes... Mais d'abord il y eut notre coup de coeur absolu pour cet endroit, une ravissante maison d'hôtes prés de Martres-Tolosane, à quelques kms de Toulouse. Cette adresse a été choisie par mon amoureux, certain, il me connait bien :-), que l'endroit allait me plaire. Ce fut évidemment le cas, mais ce qui nous a marqué ici c'est l'accueuil extraordinaire de Brigitte et de son mari, qui vous reçoivent véritablement en amis et non en hôtes payants. Nous y avons passé deux nuits tant il était difficile d'en partir. Quelques morceaux choisis de cette maison extraordinaire:

DSC02471

DSC02472

DSC02502

DSC02477

DSC02478

DSC02492

DSC02501

DSC02475

DSC02499

DSC02515

DSC02507

DSC02521

Brigitte est un vraie passionnée de brocante, maison et jardin sont parsemés de ses trouvailles, et elle vous fait partager ses bonnes adresses. Et les brodeuses apprécieront les nombreux ouvrages qui décorent les murs.

Toutes les infos pratiques: Les Pesques

Posté par Emma_MA à 09:50 - Commentaires [13] - Permalien [#]

lundi 7 juin 2010

Dimanche...

Un dimanche en pente douce, rempli de bonheurs minuscules. Un déjeuner avec des amis sur la terrasse,on termine en cuisine les derniers préparatifs et la conversation se poursuit par la fenêtre, on laisse filer les heures et on se sent juste bien. Les enfants sont heureux de se retrouver et d'échapper, un peu, à la surveillance des grands. Même la charlotte aux fraises, qui s'alanguit paresseusement au découpage, était cependant délicieuse...J'aime beaucoup ces moments, pourtant je n'aime pas beaucoup les dimanche, en général.

Aujourd'hui, il faut profiter du soleil, et cueillir les roses du jardin avant qu'elles ne s'abîment sous le mauvais temps annoncé...

JARDIN



Posté par Emma_MA à 17:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 5 juin 2010

Le voyage immobile

Souvent à la recherche d'un hébergement un peu insolite, j'avais sélectionné cette péniche reconvertie en chambres d'hôtes. J'aimais bien l'idée de dormir sur l'eau, et de plus elle est amarrée sur le canal du Midi, prés d'un petit village audois, Mas Saintes Puelles, dont était originaire l'un de mes grand-pères. Je n'y étais pas retournée depuis des lustres et plus je vieillis ( même si je suis définitivement jeune, belle, en forme, n'est-il pas ?! ) plus j'apprécie ce retour à mes racines...
Finalement, si l'endroit est sublime, j'ai moyennement apprécié ma nuit sur l'eau, je me suis sentie un peu à l'étroit, mais c'est une expérience interessante. Et le coucher du soleil sur le canal est sublime!

Toutes les infos pratiques sur la péniche ICI


DSC02433

DSC02434

DSC02441

DSC02435

DSC02466

DSC02442

DSC02443

DSC02464

DSC02467

DSC02460

Et pas question de quitter l'Aude sans avoir goûté le cassoulet à Castelnaudary.


DSC02457



Posté par Emma_MA à 19:08 - Commentaires [9] - Permalien [#]