lundi 21 mars 2016

Il y a plus d'un an, j'ai eu envie de m'initier au yoga, seule chez moi, il n'y avait pas de cours près de chez moi, j'ai donc commencé devant mon ordinateur, grâce à des vidéos en ligne. Et puis, ce fut comme un tourbillon, devant les bienfaits que m'a apporté cette pratique, physiques et psychiques, j'ai voulu élargir mon horizon, j'ai découvert la méditation, puis petit à petit, j'ai eu envie de suivre un nouveau chemin, vers une vie smplifiée, et surtout et avant tout vers une meilleure connaissance de moi. J'étais arrivée au bout de ce que je pouvais apprendre seule, donc depuis quelques mois, je prends des cours de yoga dans un centre, et là, je découvre la véritable essence du yoga, des différentes sortes de yoga et de la méditation dirigée ou pas. Bref, j'ai envie de partager cette expérience avec vous, mais pas sur ce blog, il y a déja beaucoup de rubriques et j'ai eu peur d'aboutir à un total foutraque en en rajoutant une, aussi, j'ai crée un nouveau blog sur lequel vous pouvez me rejoindre si mon parcours résonne en vous, si vous le partagez ou avez envie de vous intéresser au yoga:

LA VOIE DU YOGA, ICI ET MAINTENANT

 

d690d82701ce99d87023a510b6766425

 

Posté par Emma_MA à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 16 mars 2016

Blue mood

Je ne m'en lasse pas, c'est une telle surprise à chaque fois, étonnante et agréable, de regarder l'oxydation à l'air se faire, le vert anis passer au bleu clair ou foncé selon les bains...

 

1898042_10208879804733287_8819224582032542681_n

 

Dentelles teintes à l'indigo en cours de démêlage (sans douleur!)

 

 

Posté par Emma_MA à 14:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 23 février 2016

Saisir le moindre petit rayon de soleil, et s'il y en a pas, on ensoleille la maison tout de même!

**Drap en chanvre teint**

IMGP3759

cha-e

cha-a

Posté par Emma_MA à 10:49 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

samedi 20 février 2016

Des livres et moi

product_9782070145959_195x320

Si vous aimez les romans nordiques (ce n'est pas un thriller) je vous conseille vivement celui-ci, je suis complètement sous le charme de l'écriture de l'auteur, une écriture trés oppressante et parfois glaçante comme on imagine le climat et la vie en Islande où se déroule cette saga familiale.

Les pages ne comportent presque pas de points de ponctuation, les phrases sont trés longues et on est un peu en manque d'oxygène, on étouffe comme les personnages de ce roman étouffent dans les communautés restreintes de cette île. C'est une histoire à deux voix, Ari et son ami, il faut s'habituer au changement de narrateur, mais ensuite la musique du livre devient fluide.
Superbe et grandiose comme les paysages qui servent de décor à cette histoire.

Ari, le personnage principal, reçoit un jour, de son père sur le point de mourir, un colis avec une photo de famille et un diplôme récompensant son grand-père, pêcheur. Aprés une dispute conjugale et des années de mariage balayés d'un revers de bras sur la table du petite déjeuner, Ari va se sentir pousser à quitter le Danemark où il vit pour revenir en Islande, sa terre natale, percer les secrets de sa famille. A travers trois générations d'hommes et de femmes, on va explorer un siècle de l'histoire de l'Islande, que la suppression des quotas de pêche a plongé dans la misère.

Magnifique!

 

51EDBMCf-7L" Nous voulons ce que vous avez"

Au début, lorsque les habitants de cette petite rue de Londres, Pepys Road, reçoivent une carte avec cette phrase, ils n'y font pas attention, mais lorsque les envois se font plus pressants et que des cadavres d'oiseaux remplacent les cartes, il y a matière à s'inquiéter.

Dans ce roman, on découvre le quotidien des habitants de cette rue, dont les destins s'entrecroisent. Il y a le trader de la City marié à une shopping addict, un jeune footballeur talentueux tout juste débarqué du Sénégal, une vieille dame solitaire, la contractuelle sans papiers qui veillent sur le stationnement de la rue... Ils se croisent sans se connaître, et tous, vont voir leur vie transformée à la suite d'un évènement.

C'est une excellente comédie sociale, et pour moi qui raffole des romans et des écrivains britanniques, celui-ci ne pouvait que m'enchanter. A lire!

 

 

 

9782021054217On change complètement de style de lecture, mais je tiens à vous parler ce philosophe, Alexandre Jollien, dont les écrits me tiennent particulièrement à coeur.

A moins d'habiter sur la planète Mars, vous n'avez pas pu louper la campagne de promo du livre écrit par les trois amis, Matthieu Ricard, moine bouddhiste, Christophe André, psychiatre, et donc Alexandre Jollien, philosophe. Je n'ai pas lu ce livre, un peu lassée par la promo trés présente, à la radio, à la télé, sur Internet qui a fait que j'ai eu le sentiment de tout savoir sur le contenu du livre sans l'avoir lu. Si Matthieu Ricard me laisse un peu froide, je le trouve à la fois déconnecté de notre réalité et de notre monde actuel (mais pas tant quand même, il a quand même tout compris à l'interêt de la promo pour la vente d'un livre, même si bien sûr ses droits d'auteur reviennent à son monastère et ses diverses fondations), je vous conseille vivement les livres ou les CD de Christophe André dont je vous parlerai bientôt. Si vous êtes adepte de méditation (comme moi, je fais mon coming out, les bienfaits en sont étonnants), vous trouverez sur YouTube, ses vidéos qui peuvent être d'une réelle aide pour s'initier ou pratiquer.

Et puis il y a Alexandre Jollien, mon préféré, l'auteur de ce livre, mi journal-mi livre de philosophie. J'ai choisi ce livre ci, mais tous ses livres sont également passionnants et enrichissants. Alexandre Jollien, c'est un rescapé de la vie. Né avec un grave handicap, il a été placé en institut trés tôt jusqu'à ses 20 ans, et sa vie n'est qu'une long parcours de souffrances physiques. Malgré cela, son parcours de vie, sa pensée, ses écrits ne sont qu'une formidable source d'optimisme. Bouddhiste et chrétien, il nous explique comment parfois il faut descendre au fond du fond pour trouver sa voie, la paix et un amour indéfectible pour son prochain. Dans ce livre, il nous raconte sa recherche de spiritualité qui l'a poussé à quitter la France pour partir s'installer avec sa femme et ses trois enfants en Corée du Sud, pour y suivre un enseignement bouddhiste. Pas facile, surtout quand on ne maîtrise ni la langue, ni un corps défaillant, mais malgré cela il nous livre une invitation à prendre soin de nous, de notre esprit, de notre corps, de nos proches pour connaître la véritable joie et sérénité de l'esprit. Il nous montre aussi, à travers les difficultés et les péripéties qu'il va rencontrer, que la vérité est au fond de nous. Ses écrits sont été, une révélation pour moi, d'une certaine façon, en m'incitant à passer outre mes lamentations, souvent si futiles.

Passionnant!

Posté par Emma_MA à 11:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 18 février 2016

Indigo...

 

Longtemps désirée, enfin testée et j'en suis tombée complètement amoureuse, la teinture à l'indigo.Compliquée à mettre en oeuvre, je comprends pourquoi cette teinture traditionnelle se fait plutôt à l'extérieur et la Normandie n'est pas une terre d'indigo, j'ai profité que nous sommes en plein travaux dans notre cuisine avec un changement prévu d'évier et des plans de travail, pour essayer. En fait la vaie difficulté consiste à trouver la poudre de feuilles d'indigo puis les réactifs nécessaire à la formation du pigment. Mais les efforts sont récompensés, il y a de la magie dans cette teinture!

indigo

IMGP3731

IMGP3732

IMGP3717

indigo-a

le bain de teinture à la cuve d'indigo, est bien vert anis, c'est ensuite au contact de l'air que l'oxydation se fait et donne cette belle couleur bleu, trés profonde et éclatante.

Aprés séchage et lavage, le résultat dépasse mes espérances, et j'aime vraiment beaucoup! J'ai testé plusieurs matières, chanvre ancien, broderie et toujours mon shiborin vraiment plus beau avec l'indigo.

 

chanvre-b

chanvre-c

chemin-a

chemin-c

shi-b

 

shi-a

shi-f

 

Pour en savoir plus:

- Dans l'hindouïsme, l'indigo est la couleur du sixième chakra, le chakra du "troisième oeil", ce chakra est la partie de nous qui a une compréhension innée des êtres et des choses. L'indigo est la couleur de l'intuition, de l'imaginaire. Source: Tout le Feng Shui de Vanessa Boren chez Aubanel

- Un article beaucoup plus complet sur la teinture à l'indigo sur ce site, Nippon.com

- Les petits bols japonais viennent de chez Akazuki, une boutique en ligne qui vend de la vaisselle en provenance du Japon. Les frais d'envoi sont un peu élevés, mais le service est impeccable et la vaisselle arrive parfaitement protégée et empaquetée. (petit tuyau entre nous, enregistrez-vous, passez votre commande mais ne validez pas votre panier, patientez un peu et vous obtiendrez un bon de réduc par mail de 15%)

 

 

 

Posté par Emma_MA à 13:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 4 février 2016

Shibori

Comme un rayon de soleil dans la maison...

shibori-b

shibori-a

 

 

Posté par Emma_MA à 08:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 février 2016

DIY Boules japonaises tye and dye

 

Des boules japonaises en papier, un peu de teinture dans mon cas, mais ça fonctionne avec de la peinture aussi... Et on ajoute des bulles de couleur dans son intérieur pour trois euros et 6 sous.

 

lampion-b

lampion

 

J'ai trouvé les boules japonaises sur Amazon par lot de 3, j'ai plongé les boules dans de la teinture façon tye and dye assez rapidement. Remettre les armatures en fer délicatement, le papier mouillé est fragile et laisser sécher une nuit.

 

Posté par Emma_MA à 10:38 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 1 février 2016

Carnet d'inspiration, le bleu dans tous ses états

* BLEU INDIGO*

ind-j

ind-a

ind-b

ind-c

ind-d

ind-e

ind-f

ind-g

ind-h

ind-i

 

J'aime de plus en plus la beauté intemporelle de la vaisselle japonaise, des formes épurées, ce bleu indigo si lumineux.

Bon lundi!

 

 

Posté par Emma_MA à 08:12 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

dimanche 31 janvier 2016

Bullet Journal

 

Vous le savez, je suis toujours à la recherche de moyens pour mieux organiser mon temps, mes occupations, j'adore ça! Je balance constamment entre une organisation au taquet et une procrastination aquoiboniste. Mais voilà, ça c'était avant.

Oui avant que je découvre le Bullet Journal, lectrice chérie, mon amie, ma soeur, encore une fois je vais révolutionner ta vie, rien que ça une fois de plus.

(si dans ta vie, tu trouves que Bree Vanderkemp est une souillon, que tu disposes tes bibelots avec une règle, ou que sur ton égouttoir de cuisine, tu ranges la vaisselle en dégradé de couleurs, passe directement au billet suivant, tu n'as pas besoin de celui-ci)

Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai un truc avec les carnets de note et les agendas. J'en ai dans toutes les pièces, un carnet prés de mon canapé pour noter mes idées ou quelque chose que j'entends à la radio, un carnet pour noter les livres que j'ai envie de lire (mais je ne l'ai jamais sur moi lorsque je vais à la médiathèque ou dans une librairie, donc efficacité proche du zéro), un carnet consacré à l'aromathérapie (mais je ne l'ai jamais sur moi lorsque je me trouve dans une pharmacie ou parapharmacie, et du coup je me retrouve avec 10 flaconnettes d'Huile essentielle de Tea Tree ou de lavande,  quitte à acheter un truc autant prendre une valeur sûre mais il me manque toujours celles que je souhaitais essayer). J'ai également un carnet de commande dédiée à la boutique, un carnet d'inspiration pour de nouvelles couleurs ou essais (mais je ne l'ai jamais sur moi lorsque coincée dans un embouteillage, je vois un petit bout de ciel normand avec un bleu digne d'une palette de peintre impressioniste, qu'il faut absolument que j'essaie de retrouver). J'ai également un agenda classique, un carnet pour les road-trips futurs, un carnet d'inspiration pour le jardin (mais que je n'ai jamais sur moi, lorsque d'aventure je me balade dans ma jardinerie préférée). J'ai également un carnet à tout dans mon sac à main, dans la perspective d'y noter mes rendez-vous si un jour j'oubliais mon agenda. J'ai aussi, prés de mon lit, un carnet de gratitude, où j'aime noter ce qui m'a fait plaisir dans ma journée, ou bien ce que je suis impatiente de vivre la journée suivante. J'ai également dans mes ouaouas, un mur ardoise où je note les citations que j'aime et que je souhaite partager avec mes proches, je suis sûre que là, tout le monde peut les lire!Mes amies, mes proches qui me connaissent bien savent que m'offrir un carnet, sera un vrai plaisir pour moi, donc j'en ai quelques uns d'avance.

Second constat, je m'aperçois de plus en plus que la procrastination me pèse, et que finalement, loin de m'apporter un certain confort elle me pèse. Parce que j'ai beau fermer mes écoutilles mentales, ce fichu coup de fil à passer qu'on retarde qu'on retarde qu'on retarde, ce rendez-vous à prendre dont on ne retrouve pas le numéro de télephone mais qu'on cherchera plus tard, en fait, on y pense tout le temps, nous empêchant ainsi de profiter du moment présent.

Et c'est là qu'intervient le Bullet Journal. Si tu veux connaître l'origine de ce journal, je te conseille une recherche sur Google et tu trouveras des explications trés intéressantes sur son inventeur, un américain qui a mis au point une méthode d'organisation personnelle et qu'il a voulu partagé avec les internautes.

Mais je vais essayer de cerner l'utilisation de ce journal trés simplement. Il s'agit simplement d'un mélange agenda/carnet de notes/journal intime, que chacun personnalise en fonction de ses besoins, de ses envies. Rien de révolutionnaire, cela existe déjà, mais cette méthode va convenir aux personnes comme moi, qui n'ont jamais suffisamment d'espace dans leur agenda classique pour noter tout, ou dont les notes sont éparpillées partout et se révèlent donc inefficaces.

Il s'agit là du premier niveau du bullet journal. Un deuxième niveau existe pour les personnes créatives, ce n'est pas vraiment mon cas, qui peuvent prendre le temps de décorer, d'embellir leur journal à l'aide de couleurs, stickers, dessins, masking tapes etc... Attention, ce n'est pas anecdotique, voire régressif, je pense que cela peut vraiment constituer un moment de détente dans une journée surchargée, se poser et prendre 5 ou 10 mn pour soi, un peu comme les adeptes du coloriage pour adultes.

Oui mais comment ça marche, en fait?

C'est trés simple, on choisit un support: ce peut être un agenda avec des anneaux (pour rajouter des pages), ou bien un cahier, un carnet etc...On peut se contenter d'un stylo basique ou d'utiliser des stylos couleurs, feutres etc...

Dans ce carnet, on va faire en sorte de faire figurer tout ce dont on a besoin pour organiser notre quotidien, mais aussi tout ce qui nous tient à coeur dans la vie.

Une partie agenda à plusieurs niveaux: une double page pour les mois, puis une page par mois, en début de mois pour y noter ce qu'on doit faire absolument ce mois, puis les pages par journée, comme un agenda classique. Par journée les tâches, qu'on fait précéder d'un symbole pour les repérer d'un seul coup d'oeil: une étoile pour les rendez-vous, une flèche pour un coup de fil à passer, un coeur pour un anniversaire ou une fête à souhaiter, cela n'a pas d'importance mais il faut veiller à garder les mêmes, qu'on inscrira avec la légende sur la page de garde du carnet.

Ensuite, viennent les pages utiles: livres à lire, idées de cadeau pour une personne, menus de la semaine, recettes qu'on a envie de tester (juste le nom, on la retrouvera toujours sur Internet le moment voulu), ses objectifs professionnels ou personnels, les endroits où on a envie d'aller, sa tenue de compte bancaire, etc...

Le Bullet Journal, c'est trés difficile à expliquer, mais simple à utiliser mais redoutablement efficace pour son organisation personelle, si tant est qu'on joue le jeu. Concrètement, voici comment je me sers du mien. J'ai choisi un carnet à couverture rigide, 2€ chez Hema, format A5, choisi de cette taille parce qu'il entre facilement dans mes sacs, facile à transporter, pas trop petit pour ne passer mon temps à le chercher. 

Chaque lundi matin, mon carnet, mon stylo, ma tasse de café, on se pose tranquillement et on organise ma semaine, jour par jour, en tenant compte de ce que je dois faire, des rdv déjà pris. Chaque lundi matin, j'ai donc un aperçu rapide de ce que sera ma semaine et de ce que je dois faire. Plus question de procrastiner depuis que je me suis rendue compte du plaisir qu'on peut prendre en barrant une tâche effectuée et combien ça libère l'esprit pour profiter de bons moments. Pour la partie agenda, chaque matin, je jette un oeil rapide sur ce que je dois faire de prévu (cela peut aller du rdv professionnel au dégivrage mensuel du frigo, de la facture à payer au cadeau à prevoir d'acheter pour une invitation le week-end d'aprés), et je m'en débarrasse le plus vite possible, comme les appels à passer. Si pour une raison ou une autre, je ne peux pas m'occuper de la tâche à faire, je la fais glisser sur le jour d'aprés ou le suivant mais jamais plus d'une semaine.

Dans la journée, j'ai toujours mon journal sous la main, et je note toutes les références que je souhaite conserver, une ou deux pages par rubriques:livres, cuisines, sites à voir etc... Si je veux gagner du temps, j'indique sur la page de garde le numéro de page où elles figurent. Lorsque je tombe sur une citation qui me plaît en lisant, ou bien en surfant ici ou là, je la note soit sur une page spéciale, ou bien sur les espaces laissés libres dans les pages journalières et encadrée. Mon journal est purement utilitaire, et mon plus grand bonheur consiste à en voir les pages raturées, signe que tout est fait donc je ne vous le montrerai pas, il est trop moche. Mais en faisant une recherche sur Google ou sur Pinterest, on tombe sur de véritables petites oeuvres artistiques et trés pratiques à la fois.

Alors, je ne vous cache pas, qu'on perd beaucoup de temps au début à trouver la bonne formule qui nous convient, parfaitement adaptée à notre style de vie,  notre activité professionnelle, mais il faut accepter de perdre du temps pour en gagner par la suite!

 

vie-organisee-organisation-planner-organiseur-bullet-journal1-e1435513483506

 

Si vous avez essayé vous aussi le Bullet Journal, je serais curieuse de savoir ce que cela vous a apporté au quotidien?

 

Des liens à voir:

https://vieorganisee.com/organiseur-agenda-bullet-journal/

http://milkandmuffins.canalblog.com/archives/2015/11/23/32971869.html

http://www.bohoberry.com/bullet-journal-hacks/

 

 

 

 

Posté par Emma_MA à 12:57 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

mercredi 27 janvier 2016

Wabi Sabi, la beauté des choses imparfaites

 

Le Wabi Sabi, j'ai découvert ce concept en lisant les livres sur la simplicité volontaire de Dominique Loreau. Il s'agit d'un concept japonais qui mêle esthétisme et spiritualité, en raccourci rapide, on peut le décrir comme un certain goût pour les choses du passé laissées telles quelles, pour nous rappeller finalement la beauté  des objets usés par le temps et l'usage que l'être humain en a fait. De beaux objets du quotidien, patinés et abîmés, pour nous rappeller qu'eux comme nous, finalement, nous sommes bien éphémères sur terre et qu'il nous faut apprécier l'instant présent sans nous perdre vainement dans la recherche d'une quelconque perfection. Etre soi, pleinement. 

Un peu comme monsieur Jourdain, je faisais du wabi sabi sans le savoir, à de nombreuses reprises ici, j'ai dit que je n'aime pas retaper les objets que je chine mais que je les laisse le plus souvent dans leur état aprés un simple nettoyage, parce que c'est ainsi qu'ils me plaisent. Et particulièrement le linge, parce que chaque reprise, chaque raccommodage me parle d'un temps où les femmes étaient par necessité astreintes à prolonger la vie des objets, et qu'on ne jetait pas. Je préfère de beaucoup le wabi sabi au style shabby, trop encombré et trop kitsch pour moi, et dont certains objets emblématiques me mettent mal à l'aise comme les objets religieux, les petites chaussures d'enfants ou les globes de mariage laissés avec leur contenu tels quels. Je sais, il faudrait que j'en parle à quelqu'un, sans aucun doute!

J'ai choisi dans mon album Pinterest quelques photos pour illustrer ce mouvement. Il faut garder à l'esprit qu'elles ne sont que des bribes d'inspiration, je ne pense pas avoir l'envie de vivre dans un intérieur entièrement wabi sabi, je tiens trop à certains bons côtés de notre confort moderne, mais ces photos peuvent donner envie de mettre en valeur chez nous certains objets du passé, ou élèments d'une vieille maison.

 

wabij

 wabia

wabib

wabic

wabid

wabie

wabif

Ce n'est pas du vrai wabi sabi, mais un papier peint inspiration ws

 

wabig

wabih

wabii

 

Et vous, qu'en pensez vous? Vous aimez ou pas?

 

Posté par Emma_MA à 11:47 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :