petitefoule Oui, je sais, vous êtes nombreux à être allergique au style Angot, et souvent, ses romans déclenchent un torrent de réactions à chaque parution. Si vous n'avez jamais lu un de ses livres, celui-ci est parfait pour découvrir cet auteur. Il est en effet trés différent des précédents, tant dans l'histoire que dans le style. Christine Angot a peut-être eu peur de lasser ses lecteurs ou alors elle est enfin venue à bout de ses démons ou du moins les a muselé le temps d'un roman, dans ce livre, elle change radicalement de genre et s'intéresse davantage aux autres qu'à elle, même si, quand même, il m'a semblé qu'on retrouve un peu d'elle dans certains des personnages décrits. La trame du livre, c'est une galerie de portraits, des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, des parisiens, des provinciaux, une ouvrière, un avocat. Aucun lien entre eux, aucun fil conducteur, quelques lignes pour l'un, quelques pages pour l'autre. Certains nous émeuvent, d'autres nous énervent. C'est un peu comme lors d'un voyage en train, en bus, on essaie d'imaginer la vie des gens qu'on croise. Ce n'est pas mon livre préféré de Christine Angot, mais il se lit facilement, et permet une approche assez différente pour ceux qui souhaitent découvrir Christine Angot.

 

laconditionpavillonnaireUn roman dont le personnage principal est une femme née dans les années 60, une sorte d'Emma Bovary de lotissement et qui s'appelle MA, je ne pouvais pas passer à côté, forcément!

Voici un roman que je vous recommande fortement, je l'ai dévoré, je pense qu'il sera d'une résonnance particulière pour beaucoup d'entre nous. Il s'agit d'un parcours de vie, celui de MA, de sa naissance à sa mort, pas un destin particulier, non, une vie complètement ordinaire, cela pourrait être moi, vous, une amie, votre soeur, votre mère. MA a une vie tout ce qu'il y a de plus simple, plutôt heureuse, elle se marie avec un garçon trés bien, accède à la propriété dans un lotissement pour jeune cadre dynamique, a de beaux enfants, travaille. Pourtant, elle nous la joue Emma Bovary, se traîne une insatisfaction chronique, sur laquelle elle-même n'arrive pas à mettre un nom ou une raison. Pour vivre plus intensément, elle prendra un amant, écoutera de l'opéra, sera bénévole dans des associations humanitaires, aura des bonnes copines...mais rien ne viendra à bout d'une tristesse diffuse, magnifiquement décrite par l'auteur, au travers d'un quotidien parfaitement banal et routinier.

A découvrir absolument!