mercredi 28 novembre 2012

 

servgrisfoncBR-c

servBR-b

Ces jolies serviettes, et quelques autres, vous attendent dans ma boutique en ligne. Je vous ouvre enfin les portes de mon armoire à linge en espérant vous faire partager mon goût des belles matières anciennes, où chaque petit point est une histoire en soi :

 

~ VIOLETTE & GARANCE ~

 

 

Posté par Emma_MA à 20:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


mardi 27 novembre 2012

 Un rendez-vous à ne pas manquer, une invitation de la boutique Bord de Scène

81451900

J'y serai le samedi!

 

Posté par Emma_MA à 13:06 - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 26 novembre 2012

D'abord, il a fallu faire tourner la machine à plein régime...

 

chemises

 

Puis se rendre dans ce bel endroit à quelques centaines de mètres de chez moi...

 

marche-h

 

marche-i

 

Tout installer sous l'oeil de Robert, le chevalier en armure...

 

marche

 

marche-g

 

marché-a

 

marche-b

 

marche-f

 

marche-c

 

marche-d

 

marche-e

 

marche-f

 

Pour une première, ce fut une bien belle journée, et merci à mes visiteuses!

 

 

Posté par Emma_MA à 09:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

vendredi 23 novembre 2012

 

De toutes les matières, c'est le chanvre que je préfère...

Surtout quand il a acquis, au fil des ans et des lavages, cette douceur incroyable.

 

DSC06759

 

DSC06761

 

chanvre-serv-bob

 

chan-serv

 

Saisirr vite, vite le rayon de soleil de la journée avant qu'il ne se sauve..

 

DSC06791

 

Un très grand merci à vous toutes pour vos souhaits, vos encouragements, tous vos mots si gentils qui me touchent beaucoup, vraiment beaucoup!

Posté par Emma_MA à 09:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

mercredi 21 novembre 2012

Des détails...

Certaines d'entre vous m'ont demandé des précisions, alors les voici! J'ouvre une boutique de linge ancien, teint ou non. La boutique en ligne, les brocantes ventes privées ou puces des couturières vous donneront l'occasion de voir mes objets ou peut-être juste de faire connaissance!

La gamme de linge ancien sera vaste, de la nappe damassée et monogrammée la plus fine au coupon de chanvre rustique, je pense qu'il y aura de quoi satisfaire toutes les amoureuses du linge ancien... Linge de table ou d'office, linge de lit et chemises brodées, le choix est vaste...

Quelques petites images pour vous faire patienter:

 

VENTES V&G

 

Le lien de la boutique est dans la colonne de gauche, et je vous informerai ici des mises à jour...j'attends un hypothétique rayon de soleil pour photographier les objets, ici, il faut allumer les lampes dés le matin, en ce moment!

 

 

Posté par Emma_MA à 12:45 - Commentaires [19] - Permalien [#]


dimanche 18 novembre 2012

Le début de l'histoire...

 

Peu présente en ce moment, mais j'ai un mot d'excuse!

Je travaillais à ceci...

 

 

bannierevg-gde

 

 

 

 

 

Posté par Emma_MA à 11:16 - Commentaires [22] - Permalien [#]

jeudi 8 novembre 2012

Vintage...

 

Etonnant comme le couvre-lit de Mamie ou Tante Marie* , un rien désuet, prend tout de suite un air vintage grâce au miracle de la couleur et de quelques pincées de poudre, ici du bleu ardoise de chez Dylon. Idéal pour réchauffer un lit d'enfant ou un aprés-midi douillet...

 

couvrelit-b

couvrelit-e

couvrelit-d

 

Le résultat donne un coloris entre l'ardoise et le bleu jean, un peu fané, moins vif que sur les photos.

 

*On a toutes eu une Tante Marie, qui faisait du crochet, et même, on trouvait ça moche alors qu'on les aime tant maintenant, comme quoi :-)

 

 

 

 

Posté par Emma_MA à 11:28 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

mardi 6 novembre 2012

Amour, gloire et fessée....50 nuances de Grey, de E.L James

50nuancesdegreyCendrillon chez les sado-masochistes, porn mummy (pornographie pour les mamans), roman le plus vendu au monde en 2012, etc... Emoustillée par tout ce qu'on peut lire autour de ce roman, je ne pouvais pas passer à côté!

Ni en bien, ni en mal, ce livre ne mérite pas tout le tapage médiatique dont il est l'objet, j'ai entendu d'ailleurs son auteur s'en étonner elle-même.

C'est un roman pour fille, une sorte de Bridget Jones avec une héroïne plus chanceuse, ou une sorte de Pretty Woman, avec une héroïne plus nunuche (du moins, au début!).

Ce n'est ni plus ni moins qu'un roman sentimental, avec certes quelques scènes hot mais toujours trés politiquement correctes (positions orthodoxes, des descriptions quasi cliniques, pas de gros mots ). A moins d'avoir 12 ans et n'avoir jamais eu accés aux chaînes de clips  musicaux, ou plus de 80 ans et toujours fait l'amour tous feux éteints, vous ne serez pas choquées, ni émoustillées d'ailleurs. On est trés loin des scènes de sexe des romans de Virginie Despentes ou Françoise Rey, même leurs passages les moins osés. Bref, ce roman qu'on nous a vendu comme le plus torride de sa génération, franchement, ne tient pas ses promesses de ce côté-là.

En revanche, c'est un roman sentimental pas trop mal, si on aime les histoires romantiques de prince charmant. C'est vraiment de cela dont il s'agit. Une sorte de roman Harlequin plus actuel mais avec tous les clichés du genre. Le héros, mister Grey, est forcément riche, célébre, ombrageux et secret, beau comme un dieu, généreux et bien outillé, et pas qu'en voitures de luxe. L'héroïne Anastasia, dite Ana (oui, oui, je ne peux croire que ce soit anodin), est forcément jeune, belle, intelligente, pauvre ...et vierge, la malheureuse. Elle passe son temps à rougir, à se mordre les lèvres (non, non pas pour l'exciter, elle ne fait pas exprès, mais lui, ça le fait monter en pression, forcément). Mister Grey propose à Anastasia de devenir sa soumise, c'est à dire accepter toutes ses fantaisies sexuelles tendances SM, lui ne pouvant aimer une femme que de cette façon (on devine que ça a un truc à voir avec son enfance mais faudra attendre les tomes suivants pour avoir l'explication)... Bon, quand même, elle a toujours le choix de dire non, et de mettre fin au jeu quand elle le souhaite. En échange elle est traitée comme une princesse par l'Apollon, pas radin pour deux sous. Forcément, elle a des scrupules mais pas trop longtemps quand même :-)  Et parce qu'on est aux USA, le tout est conclu noir sur blanc par un contrat devant avocat(il a dû se bidonner) où toutes les clauses sont consignées, du régime alimentaire de la soumise ( mister Grey fait une fixette au fait qu'elle termine son assiette à chaque repas ) à ce qu'elle ne subira pas (rassurez-vous la liste est longue!)

Dit comme cela, on pourrait penser qu'il s'agit finalement d'un roman assez machiste (et d'ailleurs, les féministes qui n'ont pas dû lire jusqu'au bout ont crié au loup) mais je ne l'ai pas vu ainsi. Certes, ce livre est truffé de clichés, mais au fur et à mesure de l'histoire, on s'aperçoit que le dominant n'est pas du tout celui qu'on croit...et qu'en fait c'est plutôt la miss qui réclame, assez gourmande. Peut-être est-ce en partie l'explication de son succés auprés des femmes, c'est en quelque sorte ce dont nous rêvons toutes, pour peu qu'on soit sincère... L'héroïne a, à ses pieds, un homme superbe, amoureux d'elle, qui prend soin d'elle, dans tous les sens du terme... Alors, certes, il y a la fessée (qu'elle réclame) mais cet homme prend soin de son alimentation, tient à ce qu'elle fasse ses nuits et du sport, lui crème les fesses au Mytosil aprés chaque séance, et lui offre une nouvelle voiture parce qu'il a peur pour elle lorsqu'elle conduit son vieux tacot.

Ce roman est à prendre tel quel, c'est à dire le genre de livre qu'on aime lire en vacances, à la plage, pas de prise de tête, avec une pointe d'humour pas désagréable. Je ne peux pas exactement dire pourquoi, mais il s'avère prenant, la fin est assez surprenante, et on n'a qu'une envie, connaître la suite... Ne boudons pas notre plaisir :-)

 

 

 

Posté par Emma_MA à 11:49 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

lundi 5 novembre 2012

Emily, Stewart O'Nan

emily

Ce livre est comme une friandise d'autrefois, un bonbon à la violette ou au coquelicot. Bien loin des machins acidulés et piquants d'aujourd'hui.

Il se déguste avec lenteur, un brin de nostalgie. Pas triste, non, assez optimisme plutôt. Emily est une vieille dame de quatre-vingt ans, elle vit dans une petite ville des Etats-Unis, à notre époque. Mais elle pourrait vivre n'importe où, en France ou ailleurs. C'est une vieille dame trés digne, qui a la chance d'être en forme et sans soucis véritables. Ce livre sent bon la cire des meubles, la poudre de riz, et peut-être l'eau de Cologne avec laquelle Emily, attachée à son apparence, se parfume. Elle est veuve, ses enfants sont loin et cette solitude lui pèse, même si elle a avec elle, un vieux chien Rufus. Sa seule amie est Arlène, sa belle soeur, les autres, une à une, elle les voit disparaître et assiste à leur enterrement. Forcément, elle pense à sa propre disparition, a mis en ordre ses papiers, a tout prévu pour que le jour venu, ses enfants ne soient pas embêtés avec les tâches administratives.

Emily aime l'ordre, la propreté, les listes des choses à faire et en barrer les éléments. Elle aime la soupe à la tomate en boîte Campbell's, les petits déjeuner au salon de thé du coin et partager ses états d'âme avec sa femme de ménage, qu'elle traite comme une personne de la famille. Emily est une adorable vieille dame, qui vit dans ses souvenirs, ceux d'une Amérique insouciante, d'un temps où on roulait en  Oldsmobile bleu pastel, où on faisait des barbecues en famille, avec les voisins, dans les jardins de maisons toutes neuves, où on travaillait beaucoup pour bien gagner sa vie, comme son mari. Elle s'adapte cependant au changement, les USA ne sont plus aussi glorieux, la crise est là. Elle essaie d'aider ses enfants et petits-enfants, n'aime pas trop sa belle-fille mais ne le montre pas. Envoie à chaque fête des cartes de voeux à chacun de ses petits-enfants et est triste de ne rien recevoir en retour.

Dans ce beau roman, on va partager quelques moments de la vie d'Emily, de Thanksgiving à la fin juillet, enfin le temps pour elle de retrouver tous les siens pour des vacances en famille au bord d'un lac, comme au temps où elle était plus jeune. Le temps est rythmé par les saisons, les évènements familiaux, la vie s'écoule tout doucement et paisiblement, et nous, lecteurs, on suit, on se laisse porter et c'est tellement bon.

Vraiment, voici un trés joli livre, que je vous recommande. Je découvre cet auteur, et je vais m'empresser de chercher ses autres livres.

 

 

Posté par Emma_MA à 11:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

vendredi 2 novembre 2012

Tarte pommes pécan

Un dessert de saison, parfait au retour d'une balade dans le froid.

Il s'agit de la recette originale de la Pecan Pie, elle m'a semblée trés sucrée, aussi j'ai ajouté des dés de pommes, le mélange est délicieux, et j'ai allégé quelque peu la recette.

 

tarte-pommespecan-a

 

Tarte pommes-pecan

- 350 g de noix de pecan (je n'en ai utilisé que 100g, soit deux sachets)

- 180 g de cassonade (je n'en ai utilisé que 100g, je pense qu'on peut encore diminuer)

- 150 g de miel ( je n'en ai utilisé que 100 g, le faire chauffer s'il est solide)

- 3 oeufs

- 50 g de beurre fondu

- 1 pâte à tarte

- 3 pommes

 

- Préchauffer le four à 180°.

- Concasser les noix en gros morceaux. Mélanger les oeufs, la cassonade et le miel. Ajouter les noix et le beurre.

- Peler et couper les pommes en dés, les disposer sur le fond de tarte. Verser dessus le mélange, et cuire environ 50mn ( la recette indique une heure, mais c'était trop pour mon four). Laisser refroidir complètement avant de démouler.

 

 

Cette recette typiquement américaine est issue de ce livre,  Yes we cook, une mine pour qui aime la cuisine des USA. Une version anglaise existe, God save the cook, tout aussi chouette!

 

yeswecook

 

 

Posté par Emma_MA à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]