J'avais dit oui à ces vacances dans le Morbihan, un peu à contre-coeur, tant il me semblait que loin de la Méditerranée, je ne pourrais pas les apprécier... Quelle belle bêtise, de la presqu'île de Quiberon, j'ai tout aimé, les paysages sauvages, le ciel si changeant mais qui fait aimer la pluie puisqu'on sait qu'elle sera suivie aussitôt du soleil, la plage à marée basse, à marée haute, la pêche à pied et le farniente à l'abri des rochers. Les petits marchés, où l' on se rend en vélo à la rencontre des producteurs ou des pêcheurs locaux. Le petit port de Portivy, le café où l'apéro dure des heures, d'où on observe les personnes se faire copieusement arrosées par les vagues sur la jetée, et le retour des bâteaux. Un village préservé, sans trop de monde, qui fleure bon les vacances dans les maisons de famille, les tribus d'enfants en marinières et épuisette sur l'épaule et les crêpes beurre-sucre pour le goûter...

 

vac-h

vac-d

vac-e

vac-f

vac-g

vac-l

vac-h

vac-i

vac-j

vac-k