lundi 31 octobre 2011

Fin octobre

C'était un dimanche aux senteurs de pomme et de feu de bois, les dernières pommes du jardin qu'il faut cuisiner, Tatin, tartes, compotes ou crumble les desserts faits avec les fruits de chez soi ont un goût à part. Le feu de bois, c'est juste parce que c'est joli une cheminée qui flambe, la douceur des températures extérieures aurait pu nous en dispenser. C'est un dimanche de vacances aux contours un peu flous, comme à chaque changement d'heure, on se laisse aller sans trop regarder la pendule. Trop rare et c'est pourquoi ce dimanche était précieux, les jours où tous les poussins sans exception sont au nid, avec même les valeurs ajoutées, comme j'appelle les amoureux-amoureuses. La journée a passé sans qu'on sache trop comment, de la cuisine à plusieurs mains, une balade jusqu'à l'aire de jeux pour occuper les plus petits et faire se défouler le chien, lui aussi ne sait plus où donner de la tête et des câlins quand tous les enfants sont là, une partie de Monopoly, des magazines féminins feuilletés ou un roman qu'on tient à terminer, on se remet en cuisine à l'heure du goûter, et pour le soir on improvise. Un dimanche tellement différent de nos dimanche à deux, mais finalement quelle chance de pouvoir jongler entre ces moments si différents.

 

table

 

DSC05415

 

DSC05441

 

 

Posté par Emma_MA à 15:21 - Commentaires [9] - Permalien [#]


lundi 24 octobre 2011

Ma divine

 Ma folie, mon envie, mon idylle, ma divine a eu 20 ans...

Pour clore tout en douceur le chapitre de son enfance, des sucreries et beaucoup d'amour... Finalement, c'est pour moi qu'il est le plus difficile à fermer, ce chapitre...

 

anniv-1

anniv-2

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Emma_MA à 14:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]

vendredi 14 octobre 2011

Poétiques Citrouilles

Cela commence comme un conte de fée, il était une fois, et se termine dans une citrouille, le temps d'une jolie histoire entre poésie et sculpture....

pot-a

pot-b

pot-c

DSC05387

pot-d

Vu au musée Victor Hugo, exposition de Françoise Jolivet "Mais quelle langue parle la nature"

 

Pensez-y ce soir en dégustant votre potage au potiron :-)

Posté par Emma_MA à 16:52 - Commentaires [16] - Permalien [#]

Le blanc, vu chez Néopodia

Souvent, le blanc n'est pas considéré comme une vraie couleur. Pour moi, ça l'est. Des blancs blanc, des blancs crème, des blancs mat ou brillant, la gamme du blanc est infinie. Et surtout, il permet véritablement l'utilisation de toutes les autres couleurs sans fausse-note. Dans ma maison, j'ai voulu m'entourer de ce blanc, qui contrairement à ce qu'on croit n'est pas froid ou clinique, mais juste lumineux. Je ne connais rien de meilleur que de se glisser dans un lit tout propre au linge de lit immaculé, ou bien déguster un bon repas dans de la vaisselle blanche qui va donner la part belle au côté visuel du plat. Dans cette vidéo proposée par Néopodia, on peut voir le choix de la décoratrice d'en faire l'élèment principal de la décoration d'un hôtel, le résultat est trés contemporain, mais possède un côté cocon qui me plaît. Elle explique aussi comment utiliser cette couleur, en utilisant toutes les nuances, mais aussi toutes les matières.
DSC04332
corbeille
DSC05340

 

 

 

Posté par Emma_MA à 07:30 - Commentaires [16] - Permalien [#]

mardi 11 octobre 2011

Juliet, Naked de Nick Hornby

 

SC_Nick_Hornby_largeCe livre est réjouissant, drôle et attachant! Un couple de presque quadragénaires, dont lui est un fan absolu d'une ancienne rock star tombée dans l'oubli. C'est vraiment l'accro absolu, celui qui posséde toute l'oeuvre, connait absolument tout de la vie intime de la star et fait des pélerinages aux endroits où il a vécu. Elle, vit plutôt mal cette passion, plus envahissante et prenante qu'une maîtresse. Et elle voit aussi tourner inéluctable, l'horloge biologique, qui lui tictacque dans l'oreille à quel point finalement sa vie est vide et qu'elle n'a rien construit. A la suite d'une chronique plutôt négative laissée sur un forum consacré au chanteur, celui-ci entrera en contact avec elle... Mauvais mari, mauvais père, et finalement plutôt un artiste raté, le chanteur est plutôt en plein bilan de sa vie, un peu comme elle... et de là à joindre leur deux solitudes, il n'y a qu'un pas ...

A découvrir!

Posté par Emma_MA à 09:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]


L'envie, de Sophie Fontanel

9782221126950Le titre de ce livre est étrange, au regard de ce qu'on peut y lire, puisqu'il s'agit ici, justement, de ne plus envoir envie. Plus envie de se donner à l'autre, plus envie de laisser s'ouvrir son corps et son esprit. Se fermer, pour peut-être mieux s'ouvrir à soi, et surtout se retrouver. Dans une société, ou à longueur de pages de magazines féminins, on vous incite à faire l'amour sous toutes les coutures, à multiplier les expériences, avec sex toys, à deux, à trois, à plus si affinités... L''orgasme  est  devenu obligatoire et doit être forcément au bout du chemin, comme l'essai au bout de la course du rugbyman, performance sportive oblige. Sinon, c'est que vous êtes frustrées, mal dans votre corps, homo refoulée si vous êtes hétéro, hétéro refoulée si vous êtes homo, et surtout vous representez un danger pour vos amis, qui voudraient bien à tout prix vous remettre dans le droit chemin. Casée, ma fille, tu dois l'être, des fois que tu donnes des idées aux autres..

J'aime les livres de Sophie Fontanel, un peu moins ses chroniques dans Elle, où elle doit être tenue je suppose, de suivre la ligne directrice du parti de la rédaction, qui va plutôt à l'encontre de son ouvrage. Auto-biographique, je le suppose, ce livre. Même si l'auteur ne nous donne pas d'indication temporelle, quand a-t-elle traversé cette période ou combien de temps a t'elle duré, on lit bien qu'il s'agit de sa propre expérience. Si son corps s'est fermé aux sensations physiques, son esprit lui a continué d'engranger et peut-être même de multiplier des expériences sensorielles, qui nous paraissent décuplées:une oeuvre d'art, un paysage...nous touche-t-ils encore davantage lorsqu'ils sont notre seule source de plaisir?

Vraiment, à lire d'une seule traite!

Posté par Emma_MA à 09:44 - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 10 octobre 2011

Un dimanche d'automne...

C'était le premier dimanche aux couleurs vraiment automnales, pluie et vent dehors, et à l'intérieur, feu de bois, lecture ( le dernier Jeanne d'Arc Living est un régal à feuilleter) et bricolage.

La maison a revêtu ses habits d'automne, les rideaux en lin naturel ont remplacé les draps en lin  plus clairs de l'été, le bois a été rangé sous l'escalier en prévision des prochaines flambées. La nature elle-même a coopéré, châtaignes et noix ont été ramassées dans la forêt pour les futures dégustations. Pommes, poires, coings, potirons seront au menu des prochains jours, tout comme les premiers plats longuement mijotés.

Et la marée basse a été fructueuse pour le ramassage des bois flottés, dont j'aime tant la couleur délavée, qui s'harmonise tellement bien avec le chêne blanchi ou le lin gris du canapé.

Une jolie corbeille ancienne chinée sur le Bon Coin, repeinte en blanc, et quelques livres auxquels je tiens mais donc la jaquette ne me plaît pas ont une nouvelle couverture, simplement du kraft et des étiquettes à l'ancienne. Et dire que j'ai ronchonné durant des années, à chaque rentrée, devant la montagne de livres scolaires à couvrir...

Je suis une fille de septembre, cette saison me convient bien...

OCTOBRE 20111

Bonne semaine à vous!

Posté par Emma_MA à 12:26 - Commentaires [18] - Permalien [#]

vendredi 7 octobre 2011

Tarte aux Michokos et poires

Testée et complètement approuvée, cette tarte, je vous en livre la recette...

michoko

michoko2

 

Tarte poire/Michoko:

- une pâte brisée toute prête ou maison selon vos convictions

- un sachet de bonbons Michoko

- 25 cl de crème fraiche liquide, allégée ou pas selon vos convictions

- 2 oeufs

- 3 poires

 

Faire chauffer à feu doux la crème sans la faire bouillir, y ajouter les bonbons (oui, oui, tous les bonbons du sachet, enfin ceux que vous n'aurez pas boulotté en les dépiautant) et laisser chauffer à feu doux.

Pendant ce temps éplucher les poires, les couper en lamelles.

Préchauffer le four à 200°.

Reprendre la ganache aux Michokos, remuer jusqu'à complète dissolution des bonbons, la pâte doit être bien lisse. Pour la refroidir un peu, la transvaser dans un saladier et ajouter les oeufs.

Etaler la pâte, verser la ganache au chocolat, disposer les lamelles et faire cuire environ 35 mn.

 

 

Posté par Emma_MA à 19:27 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

mercredi 5 octobre 2011

L'esprit des lieux, Bourg-Achard (27)

Il n'est parfois nul besoin d'aller loin pour découvrir de jolis endroits, et cette boutique, à quelques kms de chez moi, en est un.

De beaux objets, une jolie ambiance, aussi chaleureuse que l'accueil que vous réserve sa propriétaire, c'est une adresse à découvrir si vous passez dans le coin!

espritdeslieux

(ma photo est nulle, désolée, je vous assure qu'il n'y a aucun camion vitrier dans la vitrine malgré les apparences)

 

609, Rue de Rouen
27310 BOURG ACHARD
Tél : 02.32.20.19.85

 

 

 

 

Posté par Emma_MA à 12:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

Trouvailles ...

Pour ces jolies lampes trouvées samedi à Deauville sur le stand d'Emma, un emplacement qui leur convient bien...

lampesdecoch-a

lampedecoch-b

 

Une autre trouvaille, samedi aussi, sur la brocante de la place St Marc à Rouen. Elle se tient chaque semaine le vendredi et samedi, c'est souvent plus un déballage, les objets sont parfois à même le sol, et il faut fouiller. On y trouve souvent des trésors à moindre coût. Comme ces deux édredons identiques, housse et edredon dans un état parfait, pour 15€ les deux, je n'ai pas hésité longtemps! Au même endroit, se tient également le marché, je vous conseille vivement d'y faire un tour, on y trouve beaucoup de petits producteurs locaux. Je vous laisse m'imaginer et , surtout le regard des passants, samedi, avec une température qui frôlait les 30°, mes deux édredons sous les bras, plus mon panier à provisions, pour regagner ma voiture.

edredon-a

 

 

Posté par Emma_MA à 08:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]