mardi 31 mai 2011

Bleu

Avec un coupon de toile de lin destiné à la confection de torchons, confectionner deux coussins pour agrémenter nos bains de soleil...

coussinbleua

Et poursuivre dans le bleu, d'autres coupons teints, pour les tables estivales...

teinturebleueb

 

Posté par Emma_MA à 11:51 - Commentaires [14] - Permalien [#]


lundi 30 mai 2011

Se perdre...

Rien de mieux pour découvrir le pays de Caux du plateau maritime que de partir à l'aventure, laissant le hasard nous faire emprunter des routes les plus jolies les unes que les autres et quasiment désertes. A l'exception d'un Hummer immatriculé en Russie, tout aussi perdu que nous d'ailleurs..un espion qui venait du froid, peut-être?

Tout au long de la route, tomber sur une concentration automobiles, aux couleurs trés 70°s...

MAI 2011

Poursuivre, prendre une petite route pour tomber sur un cul-de-sac, mais la vue, la vue!

DSC04556

DSC04560

Prendre le temps de s'arrêter pour une pause goûter au Château de Sissi, à Sassetot le Mauconduit. ( Arrêtez vous admirer le château et la parc, mais le salon de thé n'a aucun intérêt )

DSC04554

DSC04553

Délestés de 7 € pour un soda light même pas en bouteille, et un café, aucun intérêt je vous dis :-), poursuivre par Veulette, passer par St Martin aux Buneaux et tomber sur Malleville les Grès et une vraie brocante de campagne, tenue par un charmant monsieur... Pas de doute, le paysage est tout ce qu'il y a de plus normand!

DSC04562

DSC04563

 

J'espère sincèrement vous donner l'envie de découvrir cette belle partie de la Normandie!

 

Posté par Emma_MA à 11:42 - Commentaires [17] - Permalien [#]

jeudi 26 mai 2011

Vent...

En Normandie, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas.

Hier, je bronzais dans ma chaise longue, tandis qu'aujourd'hui c'est sur une plage battue par les vents que j'ai emmené en promenade, un Fifty assez ronchonnant (si, ce chien ronchonne, je vous assure) et peu enthousiaste à l'idée de courir sur les galets.

Sur la plage de Veulette-Sur-Mer ( Marie-Noëlle, j'ai voulu voir en vrai tant j'avais aimé les tableaux de ton mari)...

DSC04508

DSC04509

DSC04511

veuletted

veulettee

 

 

Merci à toutes celles qui ont répondu à mon invitation, je suis sûre que ce n'est que partie remise pour les autres, je vous prépare tous les détails et vous envoie ça!

Posté par Emma_MA à 17:50 - Commentaires [20] - Permalien [#]

mercredi 25 mai 2011

Brocan' thé ?

 

A mon tour d'expérimenter cette formule, et de vous proposer une mini brocante chez moi, l'occasion de vider quelque peu mes placards pour mieux les remplir par la suite.

Et puis ainsi, gagner des millions d'euros pour offrir une Porsche Panamera à mon amoureux, je suis sûre qu' il en rêve, le pauvre chéri, je compte sur vous.

Je serai ravie de vous recevoir et avant tout, de faire votre connaissance, acheteuses ou pas, blogueuses ou pas, le samedi 25 juin. Si vous êtes intéressées, envoyez-moi un mail et je vous ferai parvenir tous les détails nécessaires.

 

AP0455_001

Thé, boissons fraîches, gourmandises, agréable moment, météo estivale garantis. Non, peut-être pas la météo. Nous sommes en Normandie, tout de même :-)

 

 Le coin est superbe, si vous voulez poursuivre la balade par la suite, je vous indiquerai de jolis endroits à découvrir.

 

Posté par Emma_MA à 11:56 - Commentaires [30] - Permalien [#]

mardi 24 mai 2011

Vente privée

Samedi, nous avons testé une nouvelle façon de chiner.

Et chiner, tranquillement, sans foule, en dégustant thé et petits gâteaux, ma foi, je suis prête à faire homologuer le concept. C'est tellement agréable qu'on devrait toutes faire ça chez nous, plutôt que de se geler les arpions en arpentant des vide-greniers où dominent à longueur de stand de plus en plus la merdouille chinoise. Je trouve que ça mériterait une étude sociologique, et donnerait un aperçu assez triste de notre société de consommation.

Enfin bon  tout ça pour dire, que Marie nous a ouvert les portes de son jardin d'hiver, et son mari celles de son atelier de peintre. Je vous emmène, toutes les photos sont de Marie, honteusement piquées, je sais c'est mal. Mais on a tellement bavardé que j'en ai oublié les photos.

 

marienoellea

marienoelleb

marienoellec

marienoelled

marienoellee

Ah, les chaises longues abandonnées sur la plage, un jour de pluie, et le regard vers la mer derrière la paroi en plastique?! Ce tableau me touche, j'aime tant la Manche en hiver et les balades sur la plages sous le crachin normand. Le chocolat chaud pris ensuite, a un saveur incomparable...

 

 

Posté par Emma_MA à 16:29 - Commentaires [17] - Permalien [#]


jeudi 19 mai 2011

Fanny Ferré

J'ai découvert cette artiste, qui expose en ce moment à Honfleur. Je ne peux pas dire véritablement que j'aime ses oeuvres, mais il est certain qu'elles ne laissent pas indifférente. Ces personnages en terre semblent sur le point de fuir devant nous, et le mouvement est là, terriblement réel. Ses femmes notamment, souvent à la toilette ou occupées à des tâches du quotidien sont magnifiques mais elles mettent mal à l'aise, je ne sais pas pourquoi...peut-être parce qu'elles sont plus que nues, souvent représentées trés ouvertes, le sexe apparent. Peut-être un rappel de notre origine? Ces femmes semblent dater d'une époque trés lointaine...

Si vous passez dans le coin, je vous invite à aller visiter cette expo à la Galerie Bourdette-Gorzkowski

 

0342

c12

b2

0373

Toutes les photos viennent du site de l'artiste, Fanny Ferré.

Posté par Emma_MA à 09:10 - Commentaires [15] - Permalien [#]

mardi 17 mai 2011

Demain, dés l'aube...

Notre village entre Seine, falaises et forêts est  indéfectiblement lié à l'histoire tragique de la famille Hugo, puisque c'est là, que s'est noyée Léopoldine Hugo, avec son mari et leur neveu. Elle et son mari, sa soeur Adèle au destin non mains gai, leur mère sont enterrées dans le petit cimetière en haut du village. Certes, cette histoire a marqué de son sceau le destin de ce village, mais il n'est pas triste pour autant et on y ressent une atmosphère trés particulière, hors du temps. Maritime et bucolique, ce village sur les bords de Seine, soumis aux marées et toujours empruntés par les bateaux de grands tonnages entre Rouen et Le Havre. Bateaux qui font vibrer la maison à leur passage, et dont j'aime entendre la corne, lorsqu'ils signalent leur approche au bateau pilote, qui viendra les accoster pour permettre au pilote de monter à bord, et ainsi leur faire franchir cette partie en boucles de la Seine...

On part en balade, par la rue la plus escarpée du village...

cimec

cimed

Jusqu'à la petite église, au pied de laquelle reposent ensemble les demoiselles Hugo...

cimea

cimeb

Entre les maisons de poupées qui s'accrochent à la colline, saluer d'une caresse un drôle d'habitant...

cimef

Passer les dernières maisons, et récupérer de la grimpette en en prenant plein les yeux...

Sur l'autre rive de la Seine, les marais qui nous garantissent qu'il n'y aura jamais de constructions à cet endroit. Au loin, la forêt de Brotonne, forêt royale où venait chasser François I°...

cimeg

Et puis redescendre, longer les quais pour arriver à la statue de Victor Hugo, qui depuis le XIX° siècle, pleure la disparition de sa fille chérie face à l'endroit où le bateau a chaviré...

cimeh

 

Je crois qu'il est facile de comprendre pourquoi je suis tombée en amour d'un tel endroit...

 

 

 

Posté par Emma_MA à 17:25 - Commentaires [23] - Permalien [#]

Hors saison

Hors saison, certes, mais je ne suis pas rapide! Aussi en attendant le retour des soirées devant la cheminée, mon plaid aux couleurs normandes, enfin terminé, m'accompagnera au jardin pour adoucir le confort rustique de mon vieux banc.

plaid

Posté par Emma_MA à 06:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]

lundi 16 mai 2011

House of Fifty

Non, non, pas du mien de Fifty :-)

Il s'agit d'un magazine en ligne, sympa à feuilleter, en anglais certes mais facilement compréhensible.Un peu déco, un peu féminin, un peu de tout!

 

button_13

(clic)

 

Quant au nôtre de Fifty, il pousse tranquillement et va bientôt fêter ses 10 mois... J'ai dû me faire violence, mais je suis fière de moi...il n'a plus du tout (mais vraiment plus :-) ) droit au canapé...

DSC04243

 

 

Posté par Emma_MA à 18:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]

La merditude des choses, de Dimitri Verhulst

lamerditudedeschoses J'ai un vrai coup de coeur pour ce roman. On est dans une famille flamande, en pleine Belgique profonde, au sein d'une famille où l'activité principale consiste à se soûler et à battre des records du monde de cuites. Les trois frères habitent chez leur mère, qui les entretient vaille que vaille avec sa maigre pension et qui nettoie soigneusement les meubles que l'huissier vient saisir, question d'honneur! L'un des trois frères est le père du narrateur qui est élevé par cette grand-mère.  Ce livre est un petit bijou, c'est drôle, picaresque mais aussi une jolie histoire d'amour filial, et familial. L'auteur, en refusant de suivre la tradition familiale, va un peu rompre avec les siens et le livre est aussi empreint d'une certaine mélancolie. A lire!

 

D'autres lectures:

cavalierseul  Jerôme Garcin est un amoureux fou des chevaux, notamment du sien, Eaubac. Pendant deux ans, sous forme de journal intime, il nous fait partager leur quotidien, à tous les deux, lui et son cheval. Il même à son amour du cheval, des chevaux, son goût immense pour la lecture et la Normandie. Partageant les mêmes goûts, je ne pouvais qu'aimer :-).  Jerôme Garcin écrit magnifiquement bien sur les chevaux, c'est une écriture amoureuse, et il parle même de manque physique lorsqu'il ne peut pas monter son cheval. J'ai aimé le récit de ses promenades dans le pays d'Auge, j'ai aimé les dialogues avec ses confrères écrivains, peut-être un peu moins lorsqu'il retranscrit les compliments sur ses livres que lui font les autres auteurs, mais c'est un joli livre, dans la même ligne que son précédent, La chute de cheval, dans lequel il raconte sa douleur d'avoir perdu son père à la suite justement d'une chute de cheval.

 

bestloverosie Rosie revient à Dublin, lieu de son enfance, aprés avoir parcouru le monde, et avoir eté quelque peu déçue côté amour. Elle veut s'occuper de sa tante maternelle qui l'a élevée, une vieille femme grincheuse, alcoolique et pénible. En cherchant comment gagner dorénavant sa vie pour assurer leur quotidien, Rosie songe à écrire un livre de développement personnel à destination des cinquantenaires, comme elle. A l'occasion d'un voyage aux USA, elle a la surprise de voir se pointer sa tante, qui a décidé, à plus de 70 ans, d'enfin vivre sa vie comme elle l'entend.

Ce roman explore les thèmes de l'âge, du vieillissement, de la solitude. Et surtout du besoin irrépressible de retrouver ses racines et de se fixer quelque part. Ce n'est pas triste du tout, plutôt positif et tendre. C'est aussi une reflexion sur un amour maternel qui ne dit pas son nom mais qui existe bien entre cette tante et sa nièce. Là aussi, c'est un joli roman!

 

lamourestuneileL'amour est une île, selon Claudie Gallay, et bien moi, j'ai coulé à pic en lisant ce roman.

Une vraie déception pour moi, j'ai tellement aimé Les Déferlantes, son précédent roman que je pensais adhérer tout autant à celui-ci. Ce n'est pas le cas, je n'ai pas aimé l'histoire abracadabresque, ni les personnages caricaturaux à souhait, l'actrice célèbre présente tous les poncifs d'une star des années 30 mais n'a rien d'actuel... bref rien de rien!

 

 

Posté par Emma_MA à 12:19 - Commentaires [6] - Permalien [#]