mercredi 27 octobre 2010

Le M...

Entre deux bêtises, je redécouvre le bonheur tout simple de se consacrer à un ouvrage, un chiot endormi ronflottant à vos pieds.
J'ai repris mon ouvrage, un abécédaire de Marjorie Massey, que je compte bien terminer cette fois...

DSC03605


DSC03607_1


DSC03606

Lin blanc cassé 14 fils, cotons DMC 840 et 841


Posté par Emma_MA à 15:57 - Commentaires [13] - Permalien [#]


Vous aviez raison, le temps des bêtises est vite arrivé. Nous sommes épuisés, je passe mon temps à courir après cette petite terreur, tout l'intéresse, et quand enfin, il finit par s'endormir, ce n'est jamais là où il faut... Misère, et ça ne fait que commencer...

DSC03604

photo prise en douce, hein, juste avant la réprimande, je sévis quand même :-)


Posté par Emma_MA à 14:43 - Commentaires [22] - Permalien [#]

vendredi 22 octobre 2010

Arrivée...


On en avait très envie tout les deux, et parce que c'était plus raisonnable que d'ajouter un sixième bébé à la fratrie, on s'est dit que celui-ci serait plus simple à gérer: pas de nuits blanches, pas de crise d'ado, pas de soucis scolaires et de chagrins d'amour. Il nous appellera papa et maman, sera toujours content de nous accompagner en balade en forêt, ne nous dira jamais qu'on est les plus nuls des parents, et ne reviendra pas un beau jour avec les cheveux bleus ou un look de poète gothique suicidaire...

chiots_DamDom_055


Voici donc Fifty-Fifty des Belles Haties ( fifty à son papa, fifty à moi)


Posté par Emma_MA à 14:31 - Commentaires [25] - Permalien [#]

La maison...#2

Petite, je n'étais pas douée pour le dessin. D'ailleurs, ça ne faisait pas partie de mes activités favorites. Mais lorsque je repense à mes dessins, je revois toujours le même, décliné dans toutes les couleurs. Toujours la même maison, un carré pour la maison, un triangle pour le toit. Toujours trois fenêtres à l'étage, avec des rideaux et des petits carreaux. Une porte bien au centre, d'autres fenêtres de chaque côté. Sur le toit en ardoise, une cheminée qui fumait invariablement, même lorsque je dessinais un beau soleil. La logique et la cohérence n'ont jamais été mon fort non plus. De la porte, un chemin qui serpente jusque dans un jardin, avec un pommier et des fleurs, sans doute des tulipes, plus simples à dessiner.
Le décès précoce de mon père ne nous a pas permis d'avoir cette maison, lorsque j'étais enfant, et à laquelle je rêvais déjà. Comme si elle pouvait me servir de racines de substitution, aprés le deuil.
Cette maison, j'en ai rêvé des années et des années. Des années passées à déménager, à refaire les valises à peine défaites .A se faire des amis puis à laisser se distendre les liens par l'éloignement. A ne jamais avoir le sentiment d'être de quelque part mais de partout à la fois. Ce manque de la maison de famille où il est bon de se retrouver. Et mon besoin de me poser quelque part, enfin, de me dire ici, c'est chez moi, toujours mis entre parenthèses. Jusqu'au jour où je n'ai plus pu.

Cette maison, nous allons l'acheter ce soir. Même si elle ne ressemble pas complètement à mes dessins de petite fille, elle a aussi des petits carreaux aux fenêtres, un vieux pommier dans le jardin, et une cheminée qui fume. Lorsque j'en ai passé la porte, j'ai senti que c'était là que j'aimerais enfin poser mes valises, celles qui sont si lourdes à porter, remplies de rêves et de projets qui n'ont jamais pu voir le jour.
Cette maison, je sais que c'est pour moi bien davantage qu'un toit et des murs, que je recherche désespérément quelque chose qui m'attache quelque part, qui me permette de retrouver la stabilité qui m'a souvent fait défaut. J'ai bon espoir, je sais que je suis sur le bon chemin...


Posté par Emma_MA à 13:25 - Commentaires [27] - Permalien [#]

jeudi 21 octobre 2010

Le goût des pépins de pomme, de Katarina Hagena

legoutdespepinsdepomme Ce livre est un concentré d'enfance. Jalousie, amour, amitié, tendresse, folie, nostalgie, tristesse, tous ces sentiments qui s'imposent à nous lorsqu'on se remémore les jours d'avant, sont contenus dans ce livre. Une vieille maison de famille, des  robes anciennes qui tournent et qu'on aime porter comme lorsqu'on se déguisait, petite, un jardin où on grapille framboise et groseilles, les pieds nus dans l'herbe... Je n'ai pas envie d'en dire trop, pour justement vous donner l'envie de le découvrir par vous-même. Ce livre est formidable et vous plaira, je vous assure.

Posté par Emma_MA à 10:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]


Une forme de vie, d'Amélie Nothomb

uneformedevie A chaque rentrée littéraire, son Amélie Nothomb, tout aussi régulière que la chute des feuilles, arbres et impôts confondus. Cette année, le rendez-vous a été raté en ce qui me concerne. Je n'ai pas aimé ce livre, et l'histoire me laisse assez mal à l'aise. Amélie Nothomb a choisi la forme de l'auto-biographie romancée ( pas certaine que ça existe :-) ) couplée à la forme épistolaire. En fait, ce roman est une correspondance entre l'auteur, et un de ses lecteurs. Celui-ci est un soldat américain, basé en Irak, et obèse. Je ne suis pas arrivée à savoir si l'auteur avait de la tendresse ou plutôt du dégout pour son personnage, pour qui cette obésité morbide devient le moyen de se suicider pour échapper à sa condition de soldat. Amélie Nothomb a sans doute voulu nous interroger sur notre perception des personnes obèses, mais elle y va vraiment trés fort, et je crois que c'est finalement ce qui m'a mis mal à l'aise. Ajouté à ça, un revirement de situation, une fin pas trés crédible et une écriture vraiment "service minimum", je suis restée sur ma faim. Amélie, s'il te plaît, prends un an de plus s'il le faut mais quoi, écris-nous des vrais bons livres :-)

Posté par Emma_MA à 10:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Blanc...

Le jardin avait revêtu une parure hivernale, ce matin, lorsque j'en ai fait le tour...

DSC03585

DSC03586

DSC03587

DSC03588

DSC03589

DSC03590


Hier soir, nous avons eu la visite des futurs nouveaux propriétaires de la maison, et j'ai eu droit à une charmante attention, ces pots de confitures maison. Je sais maintenant que le passage de relais se fera bien, et que cette maison va continuer à vivre dans le sens que nous avions voulu lui donner, je les aime plutôt bien, les nouveaux propriétaires :-)

DSC03593




Posté par Emma_MA à 09:40 - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 17 octobre 2010

Happy...

Happy 19 !

DSC02937_1


Posté par Emma_MA à 15:33 - Commentaires [18] - Permalien [#]

vendredi 15 octobre 2010

Il faut tourner la page...

Il faut tourner la page, changer de paysage, le pied sur une berge vierge,
Il faut tourner la page, toucher l'autre rivage...


Nous allons tourner la page, passer à un autre chapitre de notre vie, notre maison est vendue, cette maison que  je n'arrivais pas  vraiment à considérer comme mienne. Vendue non sans une pointe de nostalgie et un peu de tristesse quand même, mais je sais que juste en face, sur l'autre rivage, de biens beaux moments nous attendent...


PHOTOS_MAISON

I

Posté par Emma_MA à 08:12 - Commentaires [18] - Permalien [#]

mercredi 13 octobre 2010

Trouvailles de chine # 3

J'ai une tendresse particulière pour les chaises de nourrice, sans doute liée à leur usage et à ces femmes qui devaient allaiter d'autres enfants que les leurs, mais nécessité faisait loi à l'époque... Celle-ci m'a plu avec son dossier en faisceau de petits barreaux sculptés en forme de plumes, retenus par un noeud:

DSC03567


DSC03567_1


Et puis ces roses étaient trop belles pour rester au jardin, j'ai préféré en profiter à l'intérieur...


DSC03566




Posté par Emma_MA à 13:55 - Commentaires [12] - Permalien [#]