jeudi 30 septembre 2010

Brêves de blog...ou petite reflexion matutinale sur notre quotidien

François Baroin ce matin sur France Inter: non, l'augmentation de la TVA sur les offres Internet n'en est pas une mais juste la fin d'une situation artificielle.

Donc, le kilo de plus que m'annonce ma balance ce matin, n'est pas une hausse de poids mais juste la remise à niveau nécessaire aprés un week-end chargé en douceurs plus bretonnantes les unes que les autres. Ouf, me voilà rassurée, je pensais avoir grossi.

CQFD - Les choses ne sont jamais ce qu'elles ont l'air d'être, s'échinent-ils à nous faire accroire, surtout lorsqu'ils s'agit de faire avaler des pilules de plus en plus difficiles à passer...

Posté par Emma_MA à 09:32 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Coings confits

Je raffole de ce fruit qu'on ne trouve qu'en automne, sans doute réminiscence des pâtes de coings ou autre gelées de mon enfance.
C'est vrai que les coings sont difficiles à préparer, leur pulpe est trés coriace et il faut bien enlever les parties fibreuses mais le résultat en vaut la peine. La cuisson au four donne un parfum et un goût incomparable, et embaume la maison!



DSC03519


DSC03517

Coings Confits:

- 1 kg de coings
- 25 cl d'eau
- 200 g de sucre

Éplucher et enlever la partie fibreuse des coings, les couper en quartiers. Les disposer en une couche dans un plat à four. Ajouter l'eau, et le sucre.
Couvrir le plat d'une feuille de papier aluminium.
Cuire 45mn à 180°. Enlever le papier alu, prolonger la cuisson d'une heure, en arrosant régulièrement les coings avec le sirop.

Déguster nature, ou accompagnés de fromage blanc, ou crème fraîche.



Posté par Emma_MA à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

mercredi 29 septembre 2010

Disparus?!

Toi, lectrice chérie et surtout fidèle, tu sais qu'hélas, je suis de celles qui soignent leur stress à coup de cochonneries toutes plus sucrées les unes que les autres. A tout prendre, remarque, je préfère ça que recourir à des molécules chimiques, voire à me fournir en substances illégales mais ici on deale plutôt des trucs pour engraisser plus vite le bétail, et ça je n'en ai pas besoin, je tiens à mes rondeurs 100% naturel.
Bon, bref, tout ça pour dire que j'ai été prise d'une frénésie totale de douceurs, et j'ai eu envie de Chamonix. Quand même, je ne suis pas la seule, dites, vous aussi, vous vous en souvenez de ces petits gâteaux à l'orange, horriblement sucrés mais ô combien délicieux avec leur glaçage à l'orange ? On ouvrait la boîte par le dessus, et il fallait soulever la feuille de papier alu...les petits gâteaux dissimulés dessous qui nous collait les doigts quand on les prenait...

lu_chamonix2

J'ai donc cherché ces gâteaux dans mes supermarchés favoris, et rien de rien, je n'ai rien trouvé. Rupture de stock momentanée, due à un afflux soudain de quadragénaires nostalgiques zet stressées, ou bien suppression totale du produit, sacrifié sur l'autel des gâteaux trop sucrés, trop gras, trop tout?! Vous avez une idée?
Déjà qu'ILS ont changé les Pepito de mon enfance pour un truc tout mou qui n'a rien à voir avec l'original, que va-t-il me rester pour traiter mes déprimes, désormais? Les Granola?!

Au rayon de nos chers disparus, il y a aussi le Tang, les Treets, les Raiders, vous vous souvenez?!

Posté par Emma_MA à 18:35 - Commentaires [30] - Permalien [#]

Gris Bleu...

De Granville à St Malo, la Bretagne était gris bleu ce week-end, et nous, toujours aussi enthousiasmés par ces endroits. Nous y revenons tous les ans, et pourtant chaque visite est différente et nous découvrons à chaque fois une lumière ou des paysages différentes...
Quelques moments partagés...

Granville,

ST_MALO


ST_MALO1


ST_MALO2


ST_MALO3


Saint-Malo,


ST_MALO4


ST_MALO5

 

 

Oui, oui, il a fait beau :-)

 

 

 

Posté par Emma_MA à 14:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

vendredi 24 septembre 2010

Les couleurs du temps...

De nouveaux essais de teintures, un peu de bleu trés clair, un peu de taupe...Sans le vouloir, j'ai reproduit les couleurs du ciel normand d'aujourd'hui :-)

 

 

serviettesteintes

Pour les serviettes couleur bleue: 1 CS de Dylon China Blue + 1 pincée de Gris antique. Le résultat est trés clair, la prochaine fois, j'ajouterai davantage de bleu.
Pour les serviettes  couleur taupe: 1 CS de Cocoa


Posté par Emma_MA à 15:29 - Commentaires [11] - Permalien [#]

La maison...

Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi rapide,3 semaines pour trouver la maison dont nous rêvions. Des propriétaires qui doivent vendre pour mettre fin à leur histoire. Nous qui souhaitons acheter pour commencer la nôtre. Drôle de clin d'oeil du destin. Enfin une maison à lui à moi sans autre passé que celui que nous allons lui construire jour aprés jour. Donner aussi à tous les enfants un endroit neutre, pour lequel il n'y a pas d'"avant". En attendant, que d'inquiétudes, et la litanie des " et  si" qui me tient éveillée la nuit. Cette étonnante sensation d'une maison qu'on a tout de suite senti enveloppante et comme éloignée des bruits du monde alors qu'elle est située en plein coeur du village. Juste comme une extension de notre bulle, cette bulle dans laquelle nous vivons depuis  deux ans, ce plaisir sans doute extrêmement égoïste d'être si bien à 2, et qui nous donne la force d'être bien à 7 aussi.
Alors en attendant, parce qu'on sait que les prochaines semaines vont sans doute être compliquées, prendre le temps d'un week-end à deux, une grande respiration avant la frénésie des jours suivants, le plus difficile restant à venir. Vendre cette maison, sans états d'âme, ce n'est pas la mienne et ça ne pourra jamais l'être, mais non sans un peu de tristesse, c'est ici que nous avons construit notre couple mais c'est aussi ici que j'ai dû apprendre à vivre loin de mes enfants, nous convaincre tous les trois que la distance n'est pas l'absence. Resserrer nos liens aussi, et surtout être arrivée je l'espère à leur montrer que l'on doit toujours choisir ce que l'on veut faire de sa vie, et non nous la laisser imposer, par convenance ou par facilité.

En attendant, comme une respiration avant l'agitation prévue, nous partons en week-end ici

Posté par Emma_MA à 08:40 - Commentaires [12] - Permalien [#]

jeudi 16 septembre 2010

Changement...

Est ce le fait d'avoir cherché un nouveau nid pour la Miss qui m'a fait y penser, est ce le fait d'être tombée par hasard sur la petite annonce de vente de cette maison, repérée il y a plusieurs mois déjà, mais un peu hors budget pour nous à cette époque-là et cette fois-ci dans nos prix, le prix en devenant plus raisonnable ... Je ne crois pas trop au hasard, j'ai assez tendance à penser que rien de ce qui nous arrive n'est anodin ou fortuit...Visiter cette maison avec mon amoureux, admirer notre complémentarité, lui a vu les radiateurs électriques à remplacer et moi, les jolies phrases inscrites sur le mur dans la cage d'escalier. Mais surtout, partager le même coup de coeur pour cette maison. Etre quand même raisonnable (un gros mot pour moi, banni à jamais de mon vocabulaire, aprés l'avoir été durant des années), et en visiter d'autres...pour toujours en revenir à la première. Malgré tous ses défauts: je voulais un grand jardin, il est tout petit. Je la voulais à la campagne, elle est au coeur d'un village. Je voulais beaucoup de chambres, elles sont à faire. Je n'aime pas trop la brique rouge, sa façade est en brique rouge. Je voulais la vue sur la Seine, je la vois de la fenêtre de la cuisine en me penchant un peu, mais aussi lorsque je serai dans mon bain, à l'étage, par la fenêtre...Ce que j'ai vu moi, c'est une maison toute entière construite autour du jardin, les porte-fenêtres, les vieux arbres,l'étage baigné de lumière,  la sensation d'être dans un cocon. C'est comme en amour, le coup de foudre s'analyse-t-il vraiment?! La suite, samedi, pour savoir si cette maison et nous, écrirons ensemble un bout de notre histoire...

En attendant, je m'occupe, j'ai ressorti ma poudre magique (pas la même que J-L Delarue) et tenté quelques essais, avant de passer à des teintes plus automnales, j'ai eu envie encore d'un peu de rose...


serviettesroses4

serviettesroses1

serviettesroses3


Petite conversation avec la Miss, à qui je disais que j'avais envie de lui faire une jolie chambre dans la nouvelle maison: oh, tu sais, maman, ne t'embête pas trop, je viendrais sans doute moins souvent, maintenant que je vais avoir une vie sociale bien remplie ici... Je me demande si elle a bien intégré le fait qu'elle est à Rouen avant tout pour bosser sur ses cours  ?!! J'ai eu aussi la délicatesse de ne pas lui faire remarquer à quel point j'ai dû me montrer persuasive pour lui vendre les charmes de la vie estudiantine à Rouen ( mieux qu'une attaché de presse de la région Normandie) elle qui ne rêvait que d'aller étudier au soleil (mais beaucoup trop loin de  moi :-) )

Mère admirable que je suis, je sais.

Posté par Emma_MA à 11:19 - Commentaires [17] - Permalien [#]

vendredi 3 septembre 2010

Liste....

Pour changer de la liste des fournitures scolaires, et parce qu'il faut AUSSI se faire plaisir, voici de quoi se constituer sa liste de livres à lire, de cette rentrée littéraire...
J'aime beaucoup ce libraire, Gérard Collard, de la Griffe Noire, je suis assez souvent ses coups de coeur et je suis rarement déçue.


LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES

( Clic!)

Je suis d'accord avec vous, la pub juste avant la vidéo est pénible, mais je n'ai pas trouvé comment la zapper!

Posté par Emma_MA à 11:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 1 septembre 2010

Prendre son envol...

Départ 10h de la maison, bien à l'avance pour être à Rouen à l'heure.

Courir, courir, pour faire une énième photocopie de la carte d'identité de mademoiselle. Courir, courir pour être à l'heure au rdv de la signature du bail. Courir, courir comme tout le monde en ce premier jour de septembre, ça bouchonne partout. Courir, courir...ah non, là, nous sommes bloquées dans une rue en pente à au moins 80% (si, si, c'est possible) et se dire qu'on n'arrivera jamais à redémarrer en côte, angoissant! Courir, courir pour arriver enfin au nouveau nid de la demoiselle, et bonne surprise en voyant le parquet tout neuf en lieu et place du changement de moquette annoncée. Courir, courir pour l'état des lieux, on passera vite sur les murs bleu et jaune en se disant que le quartier vaut bien ce petit désagrément. Repérer l'étagère sous l'évier qui ne tient que par miracle, mais, heureusement Chéri-Chéri a promis de passer quelques heures à tout remettre au goût de la demoiselle. Penser à relever les compteurs, vérifier clés et boîte aux lettres...Etre quand même un peu beaucoup émue en voyant mademoiselle signer son premier bail (non, c'est pas vrai, mais ma toute petite va prendre son envol pour de bon?!) Faire glop en signant le chèque de son premier loyer, misère, autant de chiffres pour une si petite surface, on aurait oublié un étage?! Courir, courir, à pied (forcément :-) ) cette fois pour que mademoiselle se familiarise avec le quartier et ses futurs trajets...Mais pourquoi avoir choisi ce quartier sur les hauts de Rouen?! Pour la vue, superbe et la tranquillité du quartier situé idéalement entre l'université, le centre ville et la gare. Avoir oublié cette loi élémentaire de la physique, qui veut  que tout corps qui descend facilement une côte devra la regrimper avec difficulté. Courir, courir...trouver la gare, le centre ville. Courir, courir...je bénis mes vieilles Converse, au moins, les ampoules aux pieds me seront épargnées...Courir, courir pour trouver une agence EDF...et arriver pile à l'heure de la fermeture. Courir, courir pour profiter de la pause déjeuner pour aller à l'office du Tourisme nous ravitailler en plans de la ville et autres numéros utiles. Déjeuner au soleil, il fait beau, et repartir à l'assaut de l'agence EDF... Essayer de ne pas avoir l'air idiote en apprenant que maintenant les ouvertures de contrat ne se font qu'au téléphone...Courir, courir, pour prendre un abonnement bus...Courir, courir, pour tester la ligne de bus et descendre à l'arrêt le plus proche du nid...Toujours, essayer de ne pas avoir l'air parfaitement cloche en essayant de se repèrer sur un plan au plafond de l'abri-bus, la tête en l'air....comment les usagers font pour ne pas avoir de torticolis?! Courir, courir, récupérer la voiture et chercher le campus universitaire...Celui-ci est interdit aux voitures, donc courir, courir encore pour trouver le secrétariat et le bâtiment de LEA...étrange tout de même, personne ne nous indique la même direction, et il n'y a pas de plan. Courir, courir, pour tomber dessus par hasard. Trouver le programme de la rentrée, repérer l'amphi, faire le trajet plusieurs fois comme quand mademoiselle est allée toute seule à l'école pour la première fois (mais là, le poids des ans me pesait moins, ça me semblait plus facile). Courir, courir...pour rentrer à la maison. Saisir le téléphone et tenter l'impossible, obtenir un abonnement chez EDF. Avoir le tympan complètement déglingué aprés 45mn de musique d'attente, tout ça pour tomber sur un jeune homme charmant certes, mais qui s'obstine à me dire qu'il ne trouve pas de logement à cette adresse (ciel, et si c'était encore un coup des frères Bogdanov?! Serais-je dans une autre dimension? Avons-nous rêvé cette matinée?! )... et lorsqu'enfin il trouve, lui ne peut pas s'occuper de la suite, il me passe donc son collègue...que je n'ai jamais réussi à avoir, la conversation s'est brutalement interrompue et il me sera impossible d'avoir à nouveau un conseiller....

Enfin, ne plus courir, tout raconter à Chéri-Chéri qui me répète que je suis la meilleure des mères (c'est pour de telles paroles que je l'ai épousé,entre autres choses, même si je suis assez réaliste pour ne pas les croire, c'est tellement bon de se l'entendre dire :-) )...lui, il sait bien que pour moi, la moindre démarche administrative est un véritable calvaire, une journée comme ça relève de l'exploit pour moi. Hélas, dans la vie, je n'aimerais faire que ce qu'il me plaît et m'épargner les contraintes, mais ce ne sera pas pour cette vie là !

Mais quel bonheur de voir ma demoiselle, son trousseau de clé à la main, si heureuse, au seuil de son nouveau nid, mais aussi au seuil d'un autre chapitre de sa vie...

Posté par Emma_MA à 19:55 - Commentaires [14] - Permalien [#]